S'abonner

À la frontière de la psychanalyse et de la science dans son actualité. Réflexions épistémologiques - 06/10/18

At the frontier of psychoanalysis and science in its present form. Epistemological reflections

Doi : 10.1016/j.inan.2018.06.003 
G. Vassalli
 26, Drusbergstrasse, 8057 Zürich, Suisse 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Par un ensemble de réflexions sur l’épistémologie de la psychanalyse, le présent article veut favoriser un dialogue avec les représentants des sciences modernes. Il est évident que de nos jours les rationalités des sciences se sont multipliées, les méthodes d’observation et d’expérimentation ne se réfèrent plus à une réalité dite objective. La psychanalyse, elle aussi, ne représente plus une discipline à l’unité définie. Comme cadre de discussion, nous avons choisi de comparer la méthode analytique de Freud avec la science dite exacte. La psychanalyse est apparue tard dans l’histoire des sciences et a essayé de se trouver une place dans le monde des épistémologies de notre temps. Comme point de départ j’avance l’idée que le fondateur de la psychanalyse a trouvé les racines de sa méthode originale dans la technique antique grecque qui implique à la fois un art et un savoir. Elle se définit comme un savoir-faire. Une telle technique apparaît chez Freud dans le cadre de sa méthode analytique en tant que travail artisanal. Il la présente dans son premier écrit sur la technique avec pour outil le langage et sa qualité évocatrice. Même s’il ne se réfère pas de manière explicite à la grande tradition de la rhétorique qui remonte à Aristote, la psychanalyse de Freud est d’une certaine façon l’héritière de ce grand mouvement culturel de l’Antiquité. Alors que la science exacte est basée sur des évidences d’origine mathématique, initiées depuis quelques siècles par des chercheurs comme Galilée, Newton et Descartes, la psychanalyse s’est basée sur le langage en sa qualité technique. On peut là trouver la différence fondamentale entre les deux épistémologies. L’une s’est développée en suivant une rationalité stricte permettant le calcul mathématique, l’autre s’est orientée à partir d’indices et des recherches à la pensée conjecturale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The author of this article proposes different reflections on the epistemology of psychoanalysis in order to encourage dialogue among representatives of modern sciences. Obviously our times have seen a multiplication of scientific rationale with observation methods and experimentation that no longer refer to a single objective reality. Psychoanalysis itself can no longer be defined as a single homogeneous unity. The framework of our discussion compares Freud's analytic method with what is commonly called exact science. Psychoanalysis appeared late in the history of sciences and attempted to find a place in the world of modern epistemologies. The author argues that the founder of psychoanalysis postulated that his unique method had its roots in ancient Greek technique defined as a know-how that encompassed both an art and a science. Such a technique appears in Freud's analytic method as the work of a craftsman. He describes the technique in his first work on his method by the use of language and its evocative quality. Even though he does not make explicit reference to the great rhetoric tradition, which goes way back to Aristotle, Freud's psychoanalysis is in a way an inheritor of this great cultural movement of ancient times. While exact science is based on evidence of mathematical origin that was initiated a few centuries ago by legendary researchers such as Galileo, Newton and Descartes, psychoanalysis is based on language because of its technical qualities. It is here that we find the fundamental difference between the two epistemologies. The former evolved by strict adherence to rationality, which made mathematical calculations possible. The latter took the direction of working on symptoms and research by way of conjectural thought.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Méthode, Technique, Le probable, Science des indices, Raison conjecturale

Keywords : Method, Technique, Probability, Science of Clues, Conjectural Thought


Plan


 Traduction de l’allemand par Bernard Krauss.


© 2018  Société française de pharmacologie et de thérapeutique. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 2 - N° 2

P. 156-162 - septembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Constructions finies et constructions infinies : de l’épistémologie psychanalytique dans ses rapports à la vérité
  • T. Rabeyron
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation, psychothérapies et psychanalyse : réflexions et perspectives éthiques, épistémologiques et scientifiques
  • A. Blanc

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.