Médecine

Paramédical

Autres domaines


Intérêt de la lymphoscintigraphie dans l'exploration des lymphoedèmes de l'enfant - 20/03/08

Doi : JMV-12-2003-28-5-0398-0499-101019-ART5 

F. Baulieu [1],

L. Vaillant [2],

N. Gironet [2],

L. Machet [2],

V. Eder [1],

J.L. Baulieu [1],

G. Lorette [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Intérêt de la lymphoscintigraphie dans l'exploration des lymphoedèmes de l'enfant.

Objectifs

Les objectifs étaient : de tester la faisabilité de la lymphoscintigraphie, en particulier chez le très jeune enfant, d'évaluer son apport dans la compréhension physiopathologique du lymphoedème des membres.

Population et méthodes

41 enfants (âges extrêmes = 3 mois et 16 ans) présentant un lymphoedème des membres inférieurs et/ou supérieurs ont eu une lymphoscintigraphie après injection sous-cutanée distale dans les pieds et/ou les mains d'un colloïde technétié (Nanocis® ou Nanocoll®). Le protocole d'acquisition, adapté en fonction de l'âge de l'enfant, a comporté au minimum des images statiques centrées, dans la demi-heure suivant l'injection et 4 heures après.

Résultats

Les anomalies des vaisseaux et des ganglions lymphatiques ainsi que celles de l'interstitium ont été étudiées en fonction de l'âge de l'enfant (inférieur ou supérieur à 2 ans) ; elles ont été analysées pour les hypoplasies simples (n = 18) et aussi pour les autres pathologies lymphatiques : dysplasie lymphatique diffuse (6 fois), dysmorphie vasculaire mixte (5 fois), maladie des brides amniotiques (1 fois), et hypoplasie décompensée par un traumatisme mineur (11 fois). Les observations présentées illustrent l'apport de la scintigraphie dans la confirmation diagnostique et l'évaluation pronostique du lymphoedème.

Conclusion

La lymphoscintigraphie est bien réalisable dès le plus jeune âge, elle apporte des informations originales sur le lymphoedème par rapport aux autres méthodes d'exploration.

Abstract

Contribution of lymphoscintigraphy in the exploration of lymphedema in children.

Objectives

The objectives of this work were a ) to assess the feasibility of lymphoscintigraphy in very young children, and b ) to assess its usefulness in understanding the underlying pathophysiology.

Patients and methods

Forty-one children (age range 3 months-16 years) with primary lymphedema of the lower and/or upper limbs underwent lymphosinctigraphy using 99m TC-labeled colloid (Nanocis® or Nanocol®) injected subcutaneous at the foot and/or hand level. Recording time, which depended on the child's age, included at least static images during the thirty minutes following injection and four hours later.

Results

Abnormal activity of the lymph collectors, nodes, and interstitial space were analyzed according to age (> or < 2 years). Abnormal findings were classed as simple hypoplasia (n = 18) or other type of lymph disease: diffuse lymphatic dysplasia (n = 6), mixed vascular dysmorphism (n = 5), amniotic bride disease (n = 1), and hypoplasia revealed by occurrence of a minor factor (n = 11). These observations demonstrate the role of lymphoscintigraphy in the diagnosis and prognostic evaluation of lymphedema in children.

Conclusion

Lymphoscintigraphy is a useful technique for very young children with lymphedema providing further information contributing to overall exploration.


Mots clés : Lymphoedème , Pédiatrie , Lymphoscintigraphie

Keywords: Lymphedema , Pediatrics , Lymphoscintigraphy


Plan



© 2003 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 5

P. 269-276 - décembre 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Anévrisme de l'aorte abdominale au cours de la maladie de Behçet
  • M. Taberkant, H. Chtata, B. Lekehal, M. Alaoui, Y. Sefiani, A. Boughroum, O. Mahi, A. El Mesnaoui, A. Benjelloun, F. Ammar, Y. Bensaid
| Article suivant Article suivant
  • Résultats d'une enquête sur les techniques chirurgicales utilisées dans le traitement des varices
  • M. Perrin, H. Guidicelli, D. Rastel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.