Médecine

Paramédical

Autres domaines


L'artériopathie des membres inférieurs en médecine générale Quelle prise en charge ? - 20/03/08

Doi : JMV-12-2004-29-5-0398-0499-101019-ART4 

P. Priollet [1],

J.-J. Mourad [2],

P. Cacoub [3],

H. Lévesque [4],

F. Luizy [5],

J. Benelbaz [6],

M.A. Herrmann [7],

M. Guerillot [8],

J. Blacher [8]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

L'artériopathie des membres inférieurs en médecine générale. Quelle prise en charge ?

Objectif

Évaluer à partir des résultats de l'étude ATTEST les modalités de prise en charge de l'artériopathie oblitérante des membres inférieurs (AOMI) en médecine générale par référence aux « bonnes pratiques » qui suggèrent notamment la mesure de l'index de pression systolique (IPS), la recherche d'autres localisations athérothrombotiques, le traitement des facteurs de risque et en particulier l'arrêt du tabac, l'entraînement à la marche et un traitement au long cours par anti-agrégant plaquettaire.

Méthode

ATTEST est une étude épidémiologique observationnelle transversale et multicentrique réalisée en France métropolitaine. Elle a permis de recruter 8 475 patients analysables souffrant d'une AOMI symptomatique isolée (3 811 patients) ou associée à d'autres localisations athérothrombotiques (2 416 patients) ou souffrant d'autres pathologies cardiovasculaires (2 248 patients) sans AOMI suivis chez 3 020 médecins. Six mille deux cent vingt-sept patients artéritiques ont ainsi été inclus (homme 81,2 %, femme 18,8 % ; âge moyen : 67,2 ans) parmi lesquels 78,8 % au stade de claudication intermittente. Les facteurs de risque étaient représentés par le tabagisme actuel ou passé (61 %), l'hypercholestérolémie (66,3 %), l'HTA (63,1 %) et le diabète (26 %).

Résultats

Tandis que 91,2  0es patients ont bénéficié d'un écho-doppler artériel des membres inférieurs, l'IPS, à visée diagnostique, n'a été mesuré que chez 17  0'entre eux. Les patients ayant ou pas une atteinte coronaire ou cervico-encéphalique authentifiée ont bénéficié d'un ECG dans 85,8  0es cas et d'un écho-doppler des troncs supra-aortiques dans 69,3  0es cas. Alors que 39  0es patients fumaient encore, une aide à la désintoxication n'était prescrite que dans 7  0es cas, chez les non fumeurs depuis moins d'un an. Près de deux tiers des patients de cette étude avaient reçu des conseils concernant l'activité physique. Enfin, 92,2  0'entre eux recevaient un traitement anti-agrégant plaquettaire.

Conclusion

Le médecin généraliste joue un rôle clé dans la prise en charge diagnostique et thérapeutique de l'AOMI. Bien que la mesure de l'IPS soit la méthode recommandée pour le dépistage précoce de l'AOMI et l'évaluation de sa sévérité, moins d'un tiers des artéritiques en bénéficie. La recherche d'une autre localisation athérothrombotique concerne en revanche plus de la moitié des patients. D'un point de vue thérapeutique, l'exercice physique est souvent recommandé et les anti-agrégants plaquettaires largement prescrits. En revanche, la lutte contre le tabagisme est manifestement insuffisante. Les résultats de cette étude justifient d'optimiser la collaboration entre médecins généralistes et spécialistes des maladies vasculaires. (J Mal Vasc 2004 ; 29 : 249-256)

Abstract

Peripheral arterial disease: what management practices for general practitioners?

Objective

The purpose of this study was to analyze the results of the ATTEST study in order to evaluate general medicine management practices for peripheral arterial disease (PAD). Our analysis was based on the guidelines for good practice which recommend measurement of the systolic pressure index (SPI), search for other localizations of atherothrombosis, treatment of risk factors including smoking, walking exercises, and long-term prescription of anti-platelets.

Methods

ATTEST is a cross-sectional multicentric observational epidemiologic study conducted in metropolitan France. The study has recruited 8.475 analyzable patients with symptomatic PAD alone (3811 patients) or associated with other atherothrombotic localizations (2416 patients) or other cardiovascular diseases (2248 patients). These patients were followed by 3020 physicians. The current analysis thus included 6227 patients (81.2% men, 18.8% women, mean age 67.2 years), including 78.8% who had reached the stage of intermittent claudication. Risk factors included current or past smoking (61%), hypercholesterolemia (66.3%), hypertension (63.1%) and diabetes mellitus (26%).

Results

Arterial duplex Doppler exams of the lower limbs were performed in 91.20f the patients but measurement of the SPI for diagnostic purposes had been performed in only 17%. The majority (85.8%) of the patients with proven coronary artery disease or cervico-encephalic involvement had had an ECG and 69.3% had had a duplex Doppler of the supra-aortic trunks. Smoking continued in 390f the patients and an aid to cease smoking had been prescribed for only 70f the patients who were non-smokers for less than one year. Nearly two-thirds of the patients analyzed had received advice concerning physical activities. Finally, anti-platelets had been prescribed for 92.20f the patients.

Conclusions

The general practitioner plays a crucial role in the diagnosis and treatment of PAD. Although measurement of the SPI is recommended as an early diagnostic tool and for evaluation of severity, it had been performed in less than one-third of the patients. Search for another localization of atherothrombosis had been performed in more than half of the patients. The physicians generally delivered advice on physical exercise and prescribed anti-platelets. The fight against smoking was however largely insufficient. The results of this study warrant further optimization of the collaboration between general practitioners and vascular disease specialists. (J Mal Vasc 2004; 29: 249-256)


Mots clés : Artériopathie des membres inférieurs , Index de pression systolique , Anti-agrégants plaquettaires , Médecine générale

Keywords: Peripheral arterial disease , Systolic pressure index , Anti-platelets , General Medecine


Plan



© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 5

P. 249-256 - décembre 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Toxicomanie et pathologies cardiovasculaires
  • O. Vandhuick, M.A. Pistorius, S. Jousse, N. Ferreira-Maldent, J.-L. Guilmot, B. Guias, L. Bressollette
| Article suivant Article suivant
  • ANALYSE COMPARATIVE DE LA LYMPHOSCINTIGRAPHIE AU COURS DES LIPŒDÈMES ET DES LYMPHŒDÈMES PRIMITIFS DES MEMBRES INFÉRIEURS
  • V. Boursier, A. Pecking, S. Vignes

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.