Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Jeunes enfants en déficit langagier : apport des méthodes projectives à la compréhension de leur évolution comportementale - 16/10/18

The contribution of projective measures to the understanding of aggressiveness in young children with language impairment

Doi : 10.1016/j.evopsy.2017.06.007 
Marie-Julie Béliveau a,  : Psychologue et professeure adjointe, Raphaële Noël b : Psychologue et professeure agrégée, Nicole Smolla c : Chargée d’enseignement clinique du département de psychiatrie, Véronique Martin d : Neuropsychologue
a Université de Montréal, département de psychologie, Pavillon Marie-Victorin, Bureau C-367, C.P. 6128, succursale Centre-Ville, H3C 3J7 Montréal, QC, Canada 
b Université du Québec à Montréal, département de psychologie, Pavillon Adrien-Pinard, Bureau SU-2235, C.P. 8888, succursale Centre-Ville, H3C 3P8 Montréal, QC, Canada 
c CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal, hôpital en santé mentale Rivière-des-Prairies, direction de la recherche, 7070, boulevard Perras, H1E 1A4 Montréal, QC, Canada 
d CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal, hôpital en santé mentale Rivière-des-Prairies, 7070, boulevard Perras, H1E 1A4 Montréal, QC, Canada 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 15
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Explorer les caractéristiques intrapsychiques de jeunes enfants atteints de déficits langagiers afin de mieux comprendre leurs ruptures comportementales.

Méthode

Dix jeunes patients (4–8 ans) consultant en clinique psychiatrique ont été sélectionnés en fonction de la présence ou non de crises de colère et d’un déficit langagier. Leurs réponses suite à l’administration d’épreuves projectives ont été analysées avec la Grille d’analyse développée par l’école de Lausanne.

Résultats

Les profils des enfants se distinguent selon qu’ils présentent ou non des crises de colère. Les enfants en trouble langagier sans rupture comportementale ont une meilleure assise narcissique malgré un sentiment chronique d’incapacité et ont pu développer des capacités de mentalisation et d’autorégulation, soutenues par des processus de pensée plus structurants. Les enfants présentant des crises de colère ont des angoisses plus archaïques (morcellement, angoisse d’abandon) qu’ils souffrent ou non d’un déficit langagier. Le profil langagier ne détermine pas la présence de crises de colère.

Discussion

Les résultats permettent de distinguer deux profils du monde interne de ces enfants en fonction de la présence de crises de colère et soutiennent le caractère transnosographique du trouble de langage. Les indices de pathologies limites sont seulement observés chez les enfants qui présentent également une rupture comportementale.

Conclusion

Les méthodes projectives sont utiles pour mieux comprendre la spécificité du déploiement du trouble langagier chez les enfants qui consultent en clinique psychiatrique. Les évaluations et traitements offerts doivent tenir compte à la fois des aspects développementaux, relationnels et affectifs dans une perspective intégrative incluant les parents. Les milieux cliniques doivent être mieux informés de la forte prévalence des déficits langagiers chez les enfants qui y consultent et intégrer cette compréhension aux interventions proposées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

To help document underlying mechanisms that could explain the marked comorbidity between emotional and behavioural problems and language deficits, the present study looked at the contribution of projective measures to a better understanding of young language-disordered children's inner lives.

Method

Responses to projective assessment of ten consulting children with and without behavior problems and language disorder were analysed using the Swiss Lausanne model, and compared.

Results

Two distinct profiles were evidenced, distinguishing children with behavioral dysregulation, and those without. Children with a language disorder but without behavioural disorder showed chronic feelings of incapacity, but not necessarily an altered narcissistic base. They had developed mentalisation and self-regulation abilities, underpinned by more structured thought processes. Children presenting persistent tantrums showed more archaic defence mechanisms (fear of abandonment, fragmentation) whether or not they also presented a language deficit. The language skills profile does not determine the presence of tantrums and anger.

Discussion

Language deficits do not preclude children from developing satisfactory mentalisation and self-regulation. Assessment and treatment should integrate developmental, relational and affective aspects that move beyond the traditional opposition between internal conflicts versus biological causes of their developmental difficulties.

Conclusions

Projective measures are a useful part of the overall assessment of language-disordered children consulting in psychiatric settings. All clinicians should be more aware of the high prevalence of language deficits found among consulting children of all ages (71%) and should propose interventions that integrate all aspects of the child's functioning. Treatments should also include parents, without whom successful and tailored childcare is impossible.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Trouble de langage, Dysphasie, Colère, Enfant, Pédopsychiatrie, Méthodes projectives, CAT, Compléments d’histoire de MacArthur, Psychopathologie, Cas clinique

Keywords : Language disorder, Early childhood, Dysphasia, Psychiatry, Projective measures, CAT, MacArthur Story Stem Battery, Tantrums, Psychopathology


Plan


 Une partie des informations contenues dans ce manuscrit a été présentée au 13e congrès de la World Association for Infant Mental Health, en avril 2012 et lors d’un Relais scientifique à l’Hôpital Rivière-des-Prairies, en octobre 2012.
☆☆ Toute référence à cet article doit porter mention : Béliveau MJ, Noël R, Smolla N, Martin V. Jeunes enfants en déficit langagier : apport des méthodes projectives à la compréhension de leur évolution comportementale. Evol psychiatr XXXX ; vol (no) : pages (pour la version papier) ou URL [date de consultation] (pour la version électronique).


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 83 - N° 4

P. 517-531 - octobre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • editorial board
| Article suivant Article suivant
  • L’enfant autiste et son parent face à l’échec de l’intersubjectivité : une clinique de la narrativité
  • Elie Pouillaude

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.