Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation des pratiques d'antibioprophylaxie chirurgicale en Franche-Comté avant et après une action d'information - 01/01/02

S.  Lallemand,  C.  Albin,  B.  Huc,  A.  Picard,  C.  Roux,  N.  Tuefferd,  D.  Talon * *Auteur correspondant

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif : Évaluer les pratiques d'antibioprophylaxie chirurgicale en Franche-Comté avant et après une action d'information.

Type d'étude : Étude transversale multicentrique prospective de type avant/après. L'action d'information était composée d'une rétro-information sur les résultats observés au cours de la période avant et une réunion autour de leaders d'opinion.

Patients et méthodes : Un total de 28 paires anesthésiste-chirurgien a participé à la collecte des données. Les prescriptions étaient examinées afin de répondre à 5 questions. Premièrement, la procédure chirurgicale justifiait-elle une antibioprophylaxie et celle-ci a-t-elle été réalisée ? Deuxièmement, l'antibiotique choisi était-il celui préconisé ? Troisièmement, l'heure d'injection de la première dose était-elle optimale ? Quatrièmement, la durée totale était-elle correcte ? Et finalement, la dose totale était-elle correcte ? Les recommandations de la Société française d'anesthésie et de réanimation (Sfar), actualisées en 1999 constituaient la référence.

Résultats : Les taux de conformité globale observés avant et après l'action de sensibilisation/information n'étaient pas différents, de l'ordre de 40 %. Seule la conformité de la durée totale de l'antibioprophylaxie était significativement plus élevée après l'action et encore pour les seules interventions de durée inférieure à 2 heures RR = 2,09 (1,32-3,31), p = 0,001 . Cette amélioration de la durée totale de prescription semblait liée à la présence plus fréquente de protocoles écrits au bloc opératoire.

Conclusion : Cette étude confirme l'efficacité faible des méthodes éducatives utilisées isolément dans le cadre du bon usage des antibiotiques. Nous rejoignons l'avis des experts selon lesquels seule une stratégie globale intégrant organisation, éducation et restriction pourra permettre une réelle amélioration des taux de conformité des pratiques d'antibioprophylaxie.

Mots clés  : Antibioprophylaxie chirurgicale ; Recommandations ; Evaluation.

Abstract

Objectives: To assess the practices of surgical antimicrobial prophylaxis in the Franche-Comté region of France before and after the implementation of information program.

Study design: Prospective multicenter transversal study type before/after. The information program included a feedback on the observed results during the period before and a meeting with opinion leaders.

Patients and methods: Data were collected by 28 pairs of surgeons/anaesthetists. Prescriptions were analysed to answer five questions about antibiotic prophylaxis practices in surgery: did the surgical procedure require antibiotic prophylaxis and was this carried out ? Was the appropriate antibiotic used ? Was the timing of the first injection optimal ? Was the total duration of the treatment correct ? Was the dose correct ? Our data were compared to national recommendations (updated in 1999).

Results: The overall frequency of conformity was about 40% both before and after the implementation of an information/awareness campaign. Only the conformity of the total duration of the prophylaxis was significantly higher after the action, but only for interventions that lasted less than two hours. RR = 2.09 (1.32-3.31), p = 0.001 . This improvement in the total duration of regulation seemed to be related to the more frequent use of written protocols in the surgical units.

Conclusion: Our study confirms that information campaign have little effect within the framework of the good use of antibiotics. We agree with the experts who claim that only an overall strategy including organization, education and restriction will really improve the frequency of conformity of the practices of surgical prophylaxis.

Mots clés  : Surgical antimicrobial prophylaxis ; Recommendations ; Evaluation.

Plan



© 2002  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 21 - N° 8

P. 634-642 - octobre 2002 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.