Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Gestion des erreurs médicamenteuses en médecine générale : étude en maison de santé pluridisciplinaire - 04/11/18

Management of medication errors in general medical practice: Study in a pluriprofessionnal health care center

Doi : 10.1016/j.therap.2018.04.006 
Laure Pourrain a, Michel Serin a, b, Anne Dautriche c, Fréderic Jacquetin a, Christophe Jarny a, Isabelle Ballenecker a, Mickaël Bahous d, Catherine Sgro c,
a Maison de santé amandinoise, 58310 Saint-Amand en Puisaye, France 
b Fédération des maisons de santé et groupements inter-professionnels de santé bourguignons (FEMAGISB), 58310 Saint-Amand en Puisaye, France 
c CHU de Dijon, centre régional de pharmacovigilance de Bourgogne, 21079 Dijon, France 
d Pharmacie Bahous, 58310 Saint-Amand en Puisaye, France 

Auteur correspondant. 42, cours Général de Gaulle, 21000 Dijon, France.42, cours Général de GaulleDijon21000France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les erreurs médicamenteuses sont parmi les plus fréquents des évènements indésirables associés aux soins en France. La méthodologie de gestion des erreurs médicamenteuses utilisée en milieu hospitalier n’a pas fait l’objet d’études spécifiques en milieu ambulatoire.

Objectifs

L’objectif principal de notre travail était d’expérimenter la gestion des erreurs médicamenteuses en soins primaires. Les objectifs secondaires étaient de caractériser ces erreurs et d’analyser leurs causes profondes pour mettre en œuvre des actions correctives.

Méthodologie

L’étude a été mise en place dans une maison de santé pluriprofessionnelle en appliquant les étapes et les outils validés et préconisés par la Haute autorité de santé que nous avons adaptés à la pratique ambulatoire.

Résultats

Pendant les 3 mois de l’étude, 4712 consultations médicales ont été effectuées et 64 erreurs médicamenteuses ont été recueillies. Elles concernaient les patients aux âges extrêmes de la vie (9,4 % avant l’âge de 9 ans et 64 % après 70 ans) et survenaient au domicile du patient dans 39,1 % des cas, à la maison de santé dans 25,0 %, à la pharmacie dans 17,2 %. Les erreurs ont conduit à une atteinte clinique grave (classée majeure, critique ou catastrophique) dans 17, 2 % des cas. Des effets indésirables dus aux médicaments sont survenus dans 5 cas (7,8 %) dont 3 ont été hospitalisés (1 cas d’évolution favorable, 1 cas avec séquelles, 1 décès). Dans plus de la moitié des cas, la prescription était l’étape initiale de survenue de l’erreur. Les erreurs les plus fréquentes étaient l’erreur de médicament qui ne correspondait pas à celui qu’aurait dû recevoir le patient (37,5 %) et la mauvaise observance (18,75 %). Les causes systémiques mises en évidence étaient : un défaut dans le processus de soins (coordination ou procédure), le contexte d’action du soignant (lieu de prise en charge, exécution d’un acte non planifié, ou surcharge de travail), et les facteurs humains (état du patient et du soignant). L’adhésion des personnels de santé à l’étude a été excellente avec mise en œuvre d’actions correctives.

Conclusion

Cette étude a démontré qu’il était possible mettre en œuvre la gestion des erreurs médicamenteuses en médecine générale au sein d’une équipe pluriprofessionnelle. Les conditions préalables au succès de cette démarche sont la présence d’un coordonnateur formé au sein de l’équipe, et l’utilisation de méthodes et d’outils validés et simples d’utilisation. Ce travail révèle également que les erreurs médicamenteuses en ambulatoire sont spécifiques de l’organisation du circuit de soins avec des points de fragilité tels que les interfaces entre établissements et domicile, la coordination des soins et l’implication du patient lui-même dans sa prise en charge.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Medication errors are the most frequent medical care adverse events in France. Their management process used in hospital remains poorly applied in primary ambulatory care.

Objectives

The main objective of our study was to assess medication error management in general ambulatory practice. The secondary objectives were the characterization of the errors and the analysis of their root causes in order to implement corrective measures.

Methods

The study was performed in a pluriprofessionnal health care house, applying the stages and tools validated by the French high health authority, that we previously adapted to ambulatory medical cares.

Results

During the 3 months study 4712 medical consultations were performed and we collected 64 medication errors. Most of affected patients were at the extreme ages of life (9,4 % before 9 years and 64 % after 70 years). Medication errors occurred at home in 39,1 % of cases, at pluriprofessionnal health care house (25,0 %) or at drugstore (17,2 %). They led to serious clinical consequences (classified as major, critical or catastrophic) in 17,2 % of cases. Drug induced adverse effects occurred in 5 patients, 3 of them needing hospitalization (1 patient recovered, 1 displayed sequelae and 1 died). In more than half of cases, the errors occurred at prescribing stage. The most frequent type of errors was the use of a wrong drug, different from that indicated for the patient (37,5 %) and poor treatment adherence (18,75 %). The systemic reported causes were a care process dysfunction (in coordination or procedure), the health care action context (patient home, not planned act, professional overwork), human factors such as patient and professional condition. The professional team adherence to the study was excellent.

Conclusion

Our study demonstrates, for the first time in France, that medication errors management in ambulatory general medical care can be implemented in a pluriprofessionnal health care house with two conditions: the presence of a trained team coordinator, and the use of validated adapted and simple processes and tools. This study also shows that medications errors in general practice are specific of the care process organization. We identified vulnerable points, as transferring and communication between home and care facilities or conversely, medical coordination and involvement of the patient himself in his care.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Événements indésirables associés aux soins, Erreurs médicamenteuses, Médecine générale ambulatoire

Keywords : Medical care adverse events, Medication errors, Primary care general practice


Plan


© 2018  Société française de pharmacologie et de thérapeutique. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 73 - N° 6

P. 461-471 - décembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Xafran, a drug utilization study of rivaroxaban in stroke prevention in atrial fibrillation in France using a claim database
  • Jean Dallongeville, Frédéric Sacher, Stéphane Bouée, Corinne Emery, Isabelle Bureau, Julie Gourmelen, Laurent Fauchier
| Article suivant Article suivant
  • Eosinophilic pneumonia induced by non-steroidal anti-inflammatory drugs: An underestimated risk
  • François Krabansky, Brahim Azzouz, Josette Biya, Malak Abou Taam, Aurore Morel, Thierry Trenque

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.