Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

ChemSex, NPS et réduction des risques : intérêt de l’analyse de produits - 04/11/18

Doi : 10.1016/j.therap.2018.09.028 
Anne Batisse 1, , Cécile Chevallier 1, Camille Richeval 2, 3, Vincent Labrouve 4, Magalie Martinez 5, Delphine Allorge 2, 3, Muriel Gregoire 6, Philippe Batel 7, Maude Marillier 1, Thomas Nefau 5, Jean-Michel Gaulier 2, 3, Samira Djezzar 1
1 Centre d’addictovigilance-CEIP, hôpital Fernand-Widal, 200, rue du Faubourg-Saint-Denis, 75475 Paris cedex 1, France 
2 CHU de Lille, unité fonctionnelle de toxicologie, Lille, France 
3 Université de Lille, EA 4483, IMPact de l’environnement chimique sur la santé humaine (IMPECS), Lille, France 
4 Centre d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques chez les usagers de drogues, Association AIDES, Paris, France 
5 Observatoire français des drogues et des toxicomanies, Saint-Denis, France 
6 Hôpital Marmottan, Paris, France 
7 Clinique Montévidéo, Boulogne-Billancourt, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Valider un programme de réduction des risques et des dommages (RdR-D) dédié aux ChemSexeurs (usagers de substances psychoactives [SPA] en contexte sexuel) basé sur l’analyse des SPA.

Méthodes

Ce programme se déroule en 3 étapes :

– collecte de SPA (questionnaire A, anonyme) ;

– analyse qualitative et quantitative des échantillons par LC-HRMS et RMN ;

– présentation des résultats d’analyse lors de focus group (FG) [entretien collectif dirigé], avec mesure de l’impact du rendu des résultats sur les représentations des usagers.

Deux outils sont utilisés pour l’évaluation : un score d’impact « avant/après » sur la RdR-D et l’analyse (questionnaire B, anonyme) ; et l’élaboration d’une carte heuristique (analyse de contenu des FG à l’aide du logiciel N Vivo®).

Résultats

De janvier 2016 à décembre 2017, 39 questionnaires A et 66 échantillons de SPA ont été collectés. Trois FG ont été organisés (Ntotal=38 participants). Les principales motivations d’usage en contexte sexuel étaient : désinhibition (n=15), augmentation du plaisir (n=16) et prolongation du plaisir (n=11). Les échantillons collectés étaient principalement des nouveaux produits de synthèse (NPS) avec des psychostimulants de type cathinones de synthèse (alpha-PVP, 4F-PVP, 3-MMC, 4-MEC, etc.), amphétaminiques (2-FMA, méthamphétamine, MDMA, 3-FPM, 3,4-CTMP et BK-2CB). Les résultats analytiques ont montré une adéquation à 88 % entre la substance annoncée et la molécule identifiée. En ce qui concerne les teneurs, une variabilité très importante est observée. Ainsi, pour les 18 échantillons de 4-MEC, la pureté médiane est de 70 % [min 13 – max 100 %]. Aucun produit de coupe actif n’a été identifié parmi les NPS. Les échanges lors des FG ont montré une amélioration du score d’impact. Sur la base des échanges avec les usagers autour de l’analyse de produit, la carte heuristique distingue 17 thèmes autour de 4 axes principaux (pourquoi/comment/expériences émotionnelles positives et négatives/toxicités–risques–complications).

Conclusion

Cette étude valide le programme de RdR-D par les points suivants :

– l’importante diversité des produits (NPS) ;

– la variabilité qualitative et quantitative des produits utilisés ;

– l’objectivisation de l’amélioration des connaissances et le nombre des thématiques abordées en FG.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 73 - N° 6

P. 580 - décembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Venlafaxine : la bébé ecstasy ? À propos de cas rapportés à 2 centres d’addictovigilance
  • Basile Chrétien, Léa Hamel-Sénécal, Valentin Philippe, Véronique Lelong-Boulouard, Joëlle Micallef, Reynald Le Boisselier, French AddictoVigilance Network (FAN)
| Article suivant Article suivant
  • Slam et substances psychoactives : un recueil spécifique de données dans les Pays de la Loire
  • Marylène Guerlais, Célia Bichon, Benoît Schreck, Marie Grall-Bronnec, Pascale Jolliet, Caroline Victorri-Vigneau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.