Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Des (Benzo)Furies chez les nouveaux produits de synthèse : attention, risques cardiovasculaires importants - 04/11/18

Doi : 10.1016/j.therap.2018.09.035 
Basile Chrétien 1, Léa Hamel-Senecal 1, Sophie Laplagne 1, Michel Mallaret 2, Véronique Lelong-Boulouard 3, Reynald Le Boisselier 1,
le

Réseau français d’addictovigilance (French AddictoVigilance Network, FAN)

1 Centre d’addictovigilance-CEIP Normandie-Bretagne, CHU Caen Côte-de-Nacre, service de pharmaco-toxicologie, 14033 Caen cedex, France 
2 Centre d’évaluation et d’information de la pharmacodépendance-addictovigilance de Grenoble, CHU de Grenoble, Grenoble, France 
3 Laboratoire de pharmacologie et de toxicologie, service de pharmacologie, CHU, Caen, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les « benzofury » sont des substances utilisées comme nouvelles drogues de synthèse a depuis les années 2009 parmi les cas marquants remontés par le FAN à l’ANSM. L’apparition de décès en lien avec cette nouvelle consommation nous a conduit à faire une synthèse des données disponibles.

Méthode

Analyse des cas rapportés dans la littérature et au FAN en lien avec la consommation de benzofury, des données de cyberAddictoVigilance.

Résultats

Les « benzofury » peuvent être définies comme des alpha-éthylamines dérivées des noyaux benzofurane et dihydrobenzofurane et se présentent sous la forme de comprimés colorés, parfois vendus comme « ecstasy » ou sous forme de poudres de teneur variable et de coloration variable. Parmi les dérivés les plus fréquemment retrouvés dans la littérature figurent le 5-APB, 5-APDB, 5-EAPB, 5-MAPB, 5-MAPDB, 5-MBPB, 6-APB, 6-APDB, 6-EAPB, 6-MAPB, 6-MAPDB. Ces substances sont consommées, généralement par voie orale, à des doses de 60 à 150mg par prise selon l’intensité des effets recherchés. Toutes les molécules de type « benzofury » agissent en inhibant la recapture des monoamines : la noradrénaline et de la dopamine. L’affinité de ces molécules est toutefois généralement moindre pour les transporteurs de sérotonine (SERT), mais Il existe des variations entre les différentes substances.

Ces molécules se lient aux récepteurs sérotonergiques 5HT2B de manière plus importante que la MDMA ou la MDA, impliquant un risque théorique accru de valvulopathie en particulier cas d’usage chronique. Globalement les « benzofury » agissent comme des agonistes indirectes des différentes monoamines, avec un profil pharmacologique similaires aux dérivés de type « ecstasy ».

Les effets non recherchés sont souvent cardiovasculaires, de type hypertension, tachycardie. Un décès rapporté dans la littérature d’un JH de 20 ans (arrêt cardiaque non récupéré). Quatre décès sont rapportés par le FAN ces deux dernières années.

Conclusion

Ces données ont entraîné l’inscription générique sur la liste des stupéfiants de ces substances en 2018. La surveillance doit être maintenue en particulier concernant le risque de survenue d’atteintes cardiovasculaires graves.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 73 - N° 6

P. 583-584 - décembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Drogues en Guyane, perspectives après état des lieux des consommations et des prises en charge
  • Alexandre Peyré, Amélie Daveluy
| Article suivant Article suivant
  • Mort d’un psychonaute : premier cas français d’identification du carfentanil
  • Véronique Dumestre-Toulet, Camille Richeval, Sandrine Brault, Delphine Allorge, Jean-Michel Gaulier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.