Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Mort d’un psychonaute : premier cas français d’identification du carfentanil - 04/11/18

Doi : 10.1016/j.therap.2018.09.036 
Véronique Dumestre-Toulet 1, , Camille Richeval 2, 3, Sandrine Brault 1, Delphine Allorge 2, 3, Jean-Michel Gaulier 2, 3
1 Laboratoire TOXGEN, 11, rue du Cdt-Cousteau, 33100 Bordeaux, France 
2 Laboratoire de toxicologie, CHRU, Lille, France 
3 EA 4483, université Lille 2, Lille, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction

Le carfentanil est un opioïde de synthèse classé stupéfiant, à usage vétérinaire exclusif, 10 000 fois plus puissant que la morphine, apparu récemment sur le marché des nouveaux produits de synthèse. De nombreux décès par overdoses ont été décrits aux États-Unis. En décembre 2017, Julien D., 41 ans, polytoxicomane, expérimentateur de nouveaux produits de synthèse achetés sur le darkweb, est retrouvé décédé dans sa chambre, une seringue plantée sous la langue. Ses antécédents indiquent une intoxication par le carfentanyl courant 2017 traitée par du Nalscue®. Le Procureur requiert autopsie et analyses toxicologiques.

Méthode

Les analyses sur les prélèvements d’autopsie sont réalisées par les techniques habituelles du laboratoire (CG-IDF, CG-SM et CL-SM/SM) dans les prélèvements sanguins et urinaires. Une technique en haute résolution est utilisée pour effectuer une recherche large et spécifique d’opioïdes de synthèse dont le carfentanil.

Résultats

Les analyses mettent en évidence la présence de carfentanil (4,2 et 0,4μg/L, dans le sang et les urines respectivement), un usage récent de cannabis, de morphine, de dextrométhorphane, de métamphétamine, de kétamine, de méthadone, d’alprazolam et de zolpidem.

Discussion

Les concentrations de carfentanil mesurées dans le sang sont de même ordre, voire supérieures à celles rapportées dans les cas d’intoxications létales décrits aux États-Unis et récemment en Grande-Bretagne [1, 2]. Le carfentanil est associé à d’autres opiacés et psychotropes dépresseurs du système respiratoire, à l’instar des autres cas décrits dans la littérature. Il s’agit à notre connaissance de la première identification de ce fentanyloïde dans un décès en France.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 73 - N° 6

P. 584 - décembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Des (Benzo)Furies chez les nouveaux produits de synthèse : attention, risques cardiovasculaires importants
  • Basile Chrétien, Léa Hamel-Senecal, Sophie Laplagne, Michel Mallaret, Véronique Lelong-Boulouard, Reynald Le Boisselier, Réseau français d’addictovigilance (French AddictoVigilance Network, FAN)
| Article suivant Article suivant
  • Intoxications aiguës avec de la « china white » : les dangers des fentanyloïdes
  • Stéphanie Pain, Emilie Bouquet, Bernard Fauconneau, Bertrand Brunet, Jeremy Guenezan, Marie-Christine Pérault-Pochat

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.