Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évolution rénale dans la transplantation combinée rein – cœur - 04/11/18

Doi : 10.1016/j.purol.2018.07.024 
T. Toinet 1, , I. Dominique 2, I. Cholley 3, V. Vanalderwerelt 4, A. Goujon 5, F. Paret 6, T. Bessede 7, V. Delaporte 8, L. Salomon 3, L. Badet 2, J. Boutin 4, G. Verhoest 5, J. Branchereau 6, A. Loupy 9, M.O. Timsit 1
1 Hôpital européen Georges–Pompidou, Paris, France 
2 Hospices civils de Lyon, Lyon, France 
3 Hôpital Henri-Mondor, Créteil, France 
4 CHRU de Tours, Tours, France 
5 CHU de Rennes, Rennes, France 
6 CHU de Nantes, Nantes, France 
7 Hôpital Bicêtre, Le Kremlin-Bicêtre, France 
8 Hôpital de La Conception (AP–HM), Marseille, France 
9 Hôpital Necker-Enfants Malades, Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

La transplantation combinée rein–cœur (txrc) est un traitement reconnu de l’association d’une insuffisance cardiaque terminale et d’une insuffisance rénale modérée à sévère concomitante. La prévention de l’insuffisance rénale en postopératoire augmente la survie après une transplantation cardiaque, mais la survie du transplant rénale a peu été décrite. L’objectif était d’évaluer l’évolution rénale après txrc et d’identifier les facteurs prédictifs de perte du transplant rénal.

Méthodes

Cette étude rétrospective multicentrique a été effectuée avec le comité de transplantation de l’association française d’urologie (ctAFU). Les receveurs d’une txrc parmi 8 centres entre 1988 et 2017 ont été inclus. Les données des donneurs et des receveurs ont été analysées pour chercher des facteurs prédictifs de mortalité et de perte du transplant. Une relecture centralisée des données a été effectuée, incluant les caractéristiques des donneurs, des receveurs, la pathologie causale, leur traitement immunosuppresseur, les complications, l’utilisation d’inotropes ou d’une assistance circulatoire par ecmo, la survie des receveurs et l’évolution cardiaque et rénale des transplants.

Résultats

Soixante-treize receveurs ont été inclus et suivis en moyenne 5,36 ans. Au total, 39,7 % étaient dialysés en préopératoire. L’ischémie moyenne était de 189±57,3 et 710±321,5minutes pour le cœur et le rein. Il y a eu 2 (2,7 %) non fonctions primaires, 67,1 % de complications ClavienIIIb, dont 16 décès (21,9 %) postopératoires. La clairance rénale (dfg) à 1 an était 56,7±22,9mL/min/1,73m2. La survie globale et du transplant à 5 ans était 74,5 et 69,4 %. Sept (14,9 %) survivants sont retournés en dialyse pendant le suivi. En multivariée, l’ecmo postopératoire (hr=6,04, p=0,006), la dialyse (hr=1,04/jour, p=0,022) et les complications postopératoires (hr=31,79, p=0,022) étaient indépendamment prédictifs de mortalité, mais pas l’antécédent de transplantation rénale ou cardiaque ni le dfg préopératoire. L’antécédent de transplantation rénale (hr=2,52, p=0,026) et un délai majoré entre les deux transplantations (hr=1,25/heure, p=0,018) étaient associés à une perte du transplant rénal (Fig. 1, Fig. 2, Tableau 1).

Conclusion

La txrc permet une bonne survie du transplant rénal, mais sa mortalité postopératoire de 21,9 % impose d’identifier les patients à risques qui n’en bénéficieraient pas (nécessité de support par ecmo, complications cardiaques précoces). Le bénéfice individuel de la txrc peut être opposé à la possibilité d’allouer le transplant à un autre receveur dans un contexte de pénurie d’organes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 13

P. 619-620 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Contrôle de la lésion d’ischémie-reperfusion rénale par l’hème oxygenase-1 d’origine myéloïde
  • M. Rossi, A. Thierry, S. Delbauve, N. Preyat, M. Soares, O. Leo, T. Roumeguère, V. Flamand, A. Le Moine, J. Hougardy
| Article suivant Article suivant
  • Endoprothèse double j magnetic Black-star® en transplantation rénale : utilisation, étude comparative des coûts, et valorisation versus une endoprothèse double j standard
  • F. Sallusto, T. Prudhomme, X. Gamé, N. Doumerc, J.B. Beauval, M. Roumiguie, F. Laclergerie, I. Labadens, C. Danet, C. Moreau, T. Benoit, S. Lagarde, M. Delchier, E. Huyghe, B. Delaunay, M. Thoulouzan, N. Kamar, B. Malavaud, M. Soulie, P. Rischmann

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.