Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Caractérisation de la réponse au traitement par nivolumab plus ipilimumab (N+I) ou sunitinib (S) chez des patients (pts) atteints d’un carcinome à cellules rénales avancé (CCRa) non préalablement traité : CheckMate 214 - 04/11/18

Doi : 10.1016/j.purol.2018.07.033 
B.I. Rini 1, N.M. Tannir 2, B. Escudier 3, , D.F. McDermott 4, M.-O. Grimm 5, C. Porta 6, T. Powles 7, C. Kollmannsberger 8, H. Gurney 9, S.S. Tykodi 10, M. Harrison 11, D.Y.C. Heng 12, V. Grünwald 13, T.K. Choueri 14, S. Mekan 15, M.B. McHenry 15, H.J. Hammers 16, R.J. Motzer 17, S. George 18
1 Cleveland Clinic Taussig Cancer Institute, Cleveland, États-Unis 
2 University of Texas MD Anderson Cancer Center, Houston, États-Unis 
3 Gustave Roussy, Villejuif, France 
4 Beth Israel Deaconess Medical Center, Dana–Farber/Harvard Cancer Center, Boston, États-Unis 
5 Jena University Hospital, Jena, Allemagne 
6 Istituto di Ricovero e Cura a Carattere Scientifico San Matteo University Hospital Foundation, Pavia, Italie 
7 Queen Mary University of London, Royal Free NHS Trust, London, Royaume-Uni 
8 British Columbia Cancer Agency, Vancouver, Canada 
9 Westmead Hospital and Macquarie University, Sydney, Australie 
10 Division of Medical Oncology, University of Washington, and Clinical Research Division, Fred Hutchison Cancer Research Center, Seattle, Canada 
11 Duke Cancer Institute, Durham, Canada 
12 Tom Baker Cancer Center, Calgary, Canada 
13 Hannover Medical School, Hannover, États-Unis 
14 Dana–Farber Cancer Institute, Brigham and Women's Hospital, and Harvard Medical School, Boston, États-Unis 
15 Bristol-Myers Squibb, Princeton, États-Unis 
16 UT Southwestern–Kidney Cancer Program, Dallas, États-Unis 
17 Memorial Sloan Kettering Cancer Center, New York, États-Unis 
18 Roswell Park Cancer Institute, Buffalo, États-Unis 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Le traitement par N+I a démontré un taux de réponse objective (TRO) ainsi qu’une survie globale (SG) supérieurs par rapport au sunitinib chez des patients atteints d’un CCRa à risque intermédiaire/défavorable (I/D) selon l’IMDC dans l’essai de phase 3 CheckMate 214. Une caractérisation de la réponse plus approfondie pourrait éclairer la pratique clinique.

Méthodes

Dans l’essai CheckMate 214, des patients atteints d’un CCRa non préalablement traité ont été randomisés selon un ratio 1 :1 pour être traités par N 3mg/kg+I 1mg/kg toutes les 3 semaines pour un total de 4 doses, puis par N 3mg/kg toutes les 2 semaines ou par S 50mg une fois par jour pendant 4 semaines, suivi de 2 semaines sans traitement. L’efficacité, la sécurité et la qualité de vie (QDV) ont été explorées chez les patients à risque I/D présentant une réponse complète (RC) ou une réponse partielle (RP) à N+I ou S.

Résultats

Au suivi médian de 25,2 mois, le TRO chez les patients à risque I/D était de 42 % pour N+I contre 27 % pour S (p<0,001 ; Tableau 1), 36 contre 18 % des patients ayant obtenu une meilleure réduction tumorale50 % avec N+I contre S. Parmi les répondeurs à N+I contre S, 72 contre 63 % présentent une réponse en cours, 47 et 34 % restent sous traitement, et 53 et 66 % ont interrompu le traitement, en raison d’une progression de la maladie (N+I : 22 % ; S : 40 %) ou d’une toxicité (N+I : 23 % ; S : 13 %). Une réponse durant18 mois a été observée chez 13 % des patients sous N+I et 4 % des patients sous S. Des événements indésirables liés au traitement (EILT) de grade 3–4 sont survenus chez 52 % des répondeurs à N+I et 68 % des répondeurs à S. Les données à 3 ans mises à jour pour les répondeurs et les traitements ultérieurs seront présentés.

Conclusion

TRO et SG étaient significativement améliorés sous N+I vs S chez les patients atteints d’un CCRa présentant un risque I/D dans CheckMate214. Des taux plus importants de RC et des durées de réponses plus longues ont été observés dans le groupe N+I vs S. Les EILT de haut grade étaient moins fréquents et la QDV meilleure chez les répondeurs à N+I.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 13

P. 624-625 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de la courbe d’apprentissage de la pyéloplastie laparoscopique pour cure du syndrome de jonction pyélo-urétérale sur plus de 100 cas
  • M.Y. Ammor, M.S. Moudouni, M. Sebbani, N. Ammor, M. Amine, M.A. Lakmichi, Z. Dahami, I. Sarf
| Article suivant Article suivant
  • Prise charge onco-urologique des cancers du rein métastatique dans un service d’urologie. Bilan d’activité à 2 ans
  • E. Fortier, N. Baize, T. Culty, E. Brassart, S. Lebdai, P. Grison, P. Panayotopoulos, J. Mougin, A. Azzouzi, P. Bigot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.