Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Résultats fonctionnels et réinterventions à plus de 5 ans d’une photovaporisation laser pour les prostates de plus de 80 grammes : étude de cohorte prospective - 04/11/18

Doi : 10.1016/j.purol.2018.07.077 
P. Lainé-Caroff , F. Bruyere, B. Pradere
 CHRU de Tours, Tours, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

La prise en charge des troubles urinaires des prostates supérieures à 80 grammes est actuellement en débat entre les partisans de l’énucléation, de la photovaporisation laser et de l’adénoïdectomie voie haute. Actuellement, peu de données existent concernant les résultats à long terme. Notre objectif était d’étudier les résultats fonctionnels et les réinterventions à long terme de la photovaporisation laser dans cette population.

Méthodes

Cette étude incluait les hommes traités pour une hypertrophie bénigne prostatique de gros volume par photovaporisation laser greenlight entre janvier 2007 et décembre 2013 dans un centre expert. Le volume du résidu postmictionnel (RPM), le débit urinaire maximal (qmax), l’international prostate symptom score et un score de qualité de vie urinaire (IPSS QOL) étaient étudiés en pré- et postopératoire et à un an. Les données étaient ensuite analysées à la date des dernières nouvelles pour les patients ayant été suivis au moins 5 ans. Les réinterventions chirurgicales ainsi que la prise de médicaments pour troubles urinaires étaient analysées à long terme.

Résultats

Au total, 132 patients avec un âge médian de 72 ans ont été inclus de manière consécutive dans cette étude. Concernant les données fonctionnelles, il n’y avait pas de différence significative entre les données recueillies en postopératoire et à long terme concernant respectivement le qmax (16,2mL/s (±8,8) vs 15,5mL/s (±8), p=0,27), le rpm (26mL (±40) vs 35,6mL (±51), p=0,74) et l’ipss (6,5 (±5,4) vs 6,4 (±5,2), p=0,92). Seul l’IPSS QOL moyen était différent avec 1,2 (±1,2) contre 1,6 (±1,2), p<0,001. Vingt-trois hommes (17 %) avaient subi au moins une réintervention (délai moyen de 35 mois) pour repousse adénomateuse : 9 PVP (7 %), 9 RTUP (7 %), 2 AVH (2 %) et 3 malades seulement avaient un cathétérisme urinaire à demeure (2 %). Un quart des hommes prenait des traitements pour symptômes urinaires (Tableau 1, Tableau 2).

Conclusion

La photovaporisation laser est une option thérapeutique valide pour les prostates de plus de 80 grammes dont les résultats à plus de 5 ans sont satisfaisants. Notre étude a montré que moins d’un homme sur 5 nécessitera une réintervention sur l’appareil urinaire pour repousse adénomatose et que le taux d’échec de la photovaporisation reste faible même pour les volumineuses prostates.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 13

P. 650-651 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Experience monocentrique prospective de l’énucléation greenlep monobloc : 100 premiers cas
  • D. Gasman, F. Panthier, S. Bruel, V. Azancot, A. De La Taille
| Article suivant Article suivant
  • Influence du lobe médian sur les résultats à 4 ans de la photo vaporisation prostatique par laser Greenlight®
  • V. Vanalderwerelt, T. Grevez, B. Pradère, J. Boutin, B. Faivre D’arcier, G. Léonard, L. Monléon, F. Encatassamy, A. Boehm, P. Baron, P. Laine, M. Pizzighella, F. Bruyère

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.