Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Orgasme chez les hommes sous traitement par hormonothérapie pour cancer de la prostate - 04/11/18

Doi : 10.1016/j.purol.2018.07.097 
C. Mazzola 1, , P. Teloken 2, K. Matsushita 2, C. Nelson 2, J. Mulhall 2
1 Service d’urologie, CHU de Saint-Denis de La Réunion, Saint-Denis, Réunion 
2 Memorial Sloan-Kettering Cancer Center, New York, États-Unis 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectifs

La testostérone (t) serait nécessaire au désir sexuel, à la production de sperme, à la santé du tissu érectile et aux orgasmes. Il n’y a jamais eu d’analyses évaluant l’orgasme chez les hommes sous traitement par hormonothérapie. Le but de notre étude était de définir la prévalence et la nature des orgasmes chez les patients sous hormonothérapie pour cancer de la prostate.

Méthodes

Les patients de notre service qui (i) étaient actuellement sous traitement par hormonothérapie pour un cancer de la prostate et depuis3 mois, (ii) avaient des taux de testostérone de castration sous hormonothérapie, (iii) acceptaient de répondre à des questions au sujet de leurs orgasmes et (iv) avaient rempli la partie « orgasme » du score iief, constituaient la population de notre étude. Un modèle multivarié était réalisé à la recherche de prédicteurs de maintien des orgasmes sous hormonothérapie. Les facteurs évalués étaient : l’âge du patient, la présence d’un(e) partenaire, la durée de l’hormonothérapie, le type de traitement reçu pour leur cancer de prostate.

Résultats

Au total, 196 hommes étaient évalués. Douze avaient reçu une hormonothérapie seule, 120 avaient eu une radio-hormonothérapie et 64 avaient eu une prostatectomie radicale et une radiothérapie. L’âge moyen était de 64±19 (42–79) ans avec aucune différence statistiquement significative entre les trois groupes. Soixante-dix-huit pour cent des hommes étaient en couple. La durée moyenne de l’hormonothérapie au moment du questionnaire était de 5±11 (3–26) mois. Quatre pour cent (n=8) des patients rapportaient avoir toujours des orgasmes. Mais l’ensemble de ces 8 patients rapportait une réduction en intensité de ces orgasmes et une moindre facilité à les atteindre depuis le début de l’hormonothérapie. Sept pour cent (n=14) conservaient un désir sexuel. En analyse multivariée, les seuls prédicteurs de maintien des orgasmes sous hormonothérapie étaient la présence d’un partenaire (or 2,2, 1,5–6,4, p<0,05) et la persistance d’un désir sexuel (or 11,6, 4–4–13,2, p<0,01).

Conclusion

Les orgasmes sont rares chez les hommes sous hormonothérapie pour cancer de la prostate. Les chances d’atteindre un orgasme sont plus grandes chez les hommes ayant un(e) partenaire et chez ceux qui conservent un désir sexuel.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 13

P. 660 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Faisabilité de la mise en place d’implants péniens en chirurgie ambulatoire en France
  • W. Akakpo, A. Althobity, S. Beley
| Article suivant Article suivant
  • Impact de la cohésion relationnelle et de la sexualité sur la qualité de vie des patients traités par agoniste de l’hormone libérant la gonadotrophine (GnRH) pour un cancer de la prostate : analyse finale de l’étude EQUINOXE
  • S. Droupy, M.H. Colson, N. Pello-Leprince-Ringuet, V. Perrot, A. Descazeaud

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.