Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étude du rôle de l’infection par les papillomavirus humains (hpv) dans le taux de réussite en assistance médicale à la procréation (amp) - 04/11/18

Doi : 10.1016/j.purol.2018.07.101 
M. Monforte 1, , A. Sotto 2, P. Fabbro-Peray 2, S. Huberlant 2, N. Rougier 2, M. Tailland 2, S. Ripart 2, T. Anahory 3, S. Hamamah 3, S. Droupy 2
1 Clinique Saint-Roch, Montpellier, France 
2 CHU de Nîmes, Nîmes, France 
3 CHU de Montpellier, Montpellier, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectifs

L’infection par l’hpv a fait l’objet d’études aux résultats contradictoires concernant la survenue d’altération du spermogramme, de fausses couches spontanées, de naissances avant terme et de diminution des taux de réussite en amp. La nature des génotypes d’hpv qui pourraient être impliqués dans des altérations du conceptus est encore débattue.

Méthodes

Étude de cohorte, prospective, multicentrique, incluant 350 couples.

Objectif principal

Étudier l’association entre la présence d’une infection à hpv chez l’un des membres du couple (col utérin/sperme) et l’issue des grossesses obtenues en procréation médicalement assistée. La réussite de l’amp était définie par l’obtention d’une grossesse aboutissant à la naissance d’un enfant viable et vivant.

Objectifs secondaires

Étudier les altérations du spermogramme, les génotypes spécifiques d’hpv impliqués, un lien potentiel entre hpv et les caractéristiques embryonnaires ainsi que la morbidité fœtale. L’analyse a été réalisée grâce à une modélisation avec ajustement sur un score de propension.

Résultats

Durée moyenne d’infertilité : 4,2±2 ans. Moyenne d’âge des femmes 33±4 ans, des hommes 36±6 ans. Prise en charge : insémination intra-utérine dans 1,5 %, fiv dans 36,2 % et icsi dans 62,4 % des cas. Au moins un hpv était présent chez 26,9 % chez les femmes et 14,43 % chez les hommes. Un enfant vivant est né dans 21,5 % des cas de mères hpv positives et dans 27,4 % de mères négatives (p=0,3). Un enfant vivant est né dans 36,6 % des cas de pères hpv positifs et dans 28,2 % de pères négatives (p=0,2). Les couples exposés ont donné naissance dans 23,2 % à des enfants vivants et les couples non exposés dans 30,2 % des cas (p=0,2). Vingt-cinq génotypes d’hpv ont été trouvés, les plus fréquemment représentés étaient à haut risque oncogène (16, 31, 51, 52, 53).

Conclusion

La présence d’hpv dans le sperme chez l’homme et/ou au niveau de l’endocol chez la femme ne constituait pas un facteur de risque d’échec en amp.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 13

P. 662 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Onco-tese : faisabilité de la préservation de la fertilité chez les hommes atteints de cancer avant traitements gonadotoxiques
  • A. Giwerc, A. Chebbi, C. Pfister, J.N. Cornu, F. Nouhaud, A. Auble, J. Denize, N. Rives, L. Sibert
| Article suivant Article suivant
  • Comparaison des capacités d’accès caliciel inférieur de huit urétéroscopes souples numériques (réutilisables et à usage unique) dans dix situations différentes
  • S. Doizi, L. Dragos, V. De Coninck, E. Keller, O. Traxer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.