Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étude médico-économique rétrospective sur l’utilisation des urétéroscopes réutilisables vs usage unique - 04/11/18

Doi : 10.1016/j.purol.2018.07.107 
R. Boissier
 Service d’urologie et de transplantation rénale, CHU Conception, AP–HM, Marseille, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

L’ureteroscope souple (us) est un outil majeur dans l’exercice de l’urologie contemporaine. Pour autant, il s’agit d’un matériel couteux, fragile et soumis à des cycles d’utilisation/décontamination quotidien et nombreux. Recemment, plusieurs firmes ont proposé des urétéroscopes à usage unique. L’objectif de ce travail était de faire une analyse médico-économique comparant les coûts d’utilisation des urétéroscopes souples réutilisables (usr) vs usage unique (usuu).

Méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective, monocentrique incluant l’ensemble des patients traités par ureteroscopie souple du 1 janvier au 31 décembre 2017. Les us étaient programmées par 8 opérateurs (5ph, 3cca) pour calcul, diagnostic/traitement de tumeurs urothéliales. L’analyse concernait un parc de 5 usr et l’usuu (life pusen). Le critère de jugement principal était le coût d’utilisation, prenant en compte les coûts de décontamination et de réparation des usr. Le critère de jugement secondaire était la disponibilité du matériel défini par le nb moyen d’us disponible par jour opératoire, la durée d’exclusion pour réparation.

Résultats

Pour les 5 usr, le coût de décontamination prenant en compte : le coût de temps/personnel (ibode, as), les consommables et le transport était de 63 euros/intervention. Les 5 usr avaient une durée de vie moyenne au 1 janvier 2017 de 4 ans [1–6]. Le coût moyen des réparations des usr pour la période 2011–2016 était de 3598 euros/an/ureteroscope. Pour l’année 2017, le coût des réparations était 9678 euros/an/ureteroscope fibré et de 14 713 euros/an/ureteroscope numérique, soit une dépense de réparation totale de 80 471 euros, une indisponibilité moyenne de 239jours/ureteroscope, une médiane d’urétéroscope disponible de 1/jour opératoire [0–5] et un coût global d’examen bactériologique avant réintroduction de 820 euros (164 euros/urétéroscope). Le coût de l’usage unique était inférieur au coût du réutilisable, jusqu’à la 22e procédure pour la période 2011–2016 et la 173e intervention pour la période 2011–2017.

Conclusion

Dans une analyse médico-économique rétrospective sur 6 ans, nous rapportons les avantages de l’usuu pour la disponibilité permanente du matériel et l’absence de frais de fonctionnement (décontamination, réparation). La comparaison usuu/usr est influencée par le volume opératoire, le nombre d’usr utilisés, l’usage mixte ou exclusif. Les dépenses de réparation sont une variable non prévisible pouvant radicalement modifier les modèles médico-économiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 13

P. 665-666 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Résultats initiaux d’une série de micronlpc (4,85 ch) pour calculs du rein
  • R. Boissier
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation de l’impact de l’expérience chirurgicale sur les résultats et la morbidité de l’urétérorénoscopie souple dans la maladie lithiasique
  • A. Frontczak, E. Chabannes, S. Bernardini, G. Guichard, L. Balssa, F. Kleinclauss

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.