Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Impact de la sarcopénie chez les patients pris en charge pour une tumeur de vessie infiltrant le muscle traitée par chimiothérapie néoadjuvante et cystectomie - 04/11/18

Doi : 10.1016/j.purol.2018.07.112 
P. Regnier , N. Branger, S. Fakhfakh, G. Gravis, V. De Luca, S. Rybikowski, T. Maubon, S. Brunelle, J. Walz, G. Pignot
 Institut Paoli-Calmettes, Marseille, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectifs

La sarcopénie est associée dans de nombreuses tumeurs solides à une augmentation du risque de complications postopératoires. L’objectif de cette étude était de définir l’impact de la sarcopénie sur la survenue de complications chez des patients traités par chimiothérapie néoadjuvante (nac) puis cystectomie pour une tumeur de vessie infiltrant le muscle (tvim).

Méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective monocentrique ayant inclus tous les patients traités par nac puis cystectomie entre le 01/01/2012 et le 31/12/2017. Le skeletal muscle index (smi) a été calculé à partir de la mesure de l’aire musculaire sur des coupes tdm en l3 avec un logiciel adapté par 2 médecins en double aveugle avant et après la nac. La sarcopénie était définie par un smi inférieur à 50cm2/m2 chez les hommes et 35cm2/m2 chez les femmes. La variation de la fonction rénale pré- et post-nac a été analysée. Les complications postcystectomie ont été évaluées à l’aide de la classification de Clavien-Dindo.

Résultats

Sur les 82 patients inclus, 47 (57,3 %) étaient sarcopéniques avant la nac. Les populations sarcopéniques et non sarcopéniques étaient comparables en dehors d’une moindre proportion de femmes (p<0,001), d’un bmi plus faible (p<0,001) et d’une approche robotique moins fréquente (p=0,009) dans le groupe sarcopénique. Les patients sarcopéniques avaient une dégradation de la fonction rénale post-nac (perte de plus de 10mL/min de clairance ckd-epi) plus fréquente (21,3 vs 5,7 % ; p=0,048) et une tendance à l’apparition d’une insuffisance rénale stade 3b (clairance ckd-epi<45mL/min) plus importante (23,4 % vs 8,6 % ; p=0,077). Par ailleurs, les patients sarcopéniques avaient plus de complications postopératoires précoces entre 30 et 90jours (27,7 vs 8,6 % ; p=0,03) et tardives à plus de 90jours (19,4 % vs 2,8 % ; p=0,025).

Conclusion

La sarcopénie semble être un nouvel indicateur du risque de survenue de complications des patients traités par nac, puis cystectomie pour une tvim. Un smi inférieur à 50cm2/m2 chez les hommes et 35cm2/m2 chez les femmes augmenterait le risque de dégradation de la fonction rénale post-nac et de complications postopératoires précoces et tardives après cystectomie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 13

P. 668 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de la faisabilité d’une étude prospective nationale sur l’évaluation de la qualité de vie postopératoire entre urss et nlpc chez les patients présentant un calcul de plus de 15 mm
  • Y. Belhadj, A. Hoznek, P. Meria
| Article suivant Article suivant
  • Mutations des gènes impliqués dans la réparation de l’ADN et leur valeur prédictive de réponse à la chimiothérapie néoadjuvante dans la prise en charge des patients ayant une tumeur de vessie infiltrant le muscle
  • J. Batista Da Costa, K. Ikeda, R. Seiler, J. Zhou, B. Winter, S. Volik, J. Wright, M. Sommerland, D. Vordos, A. De La Taille, J. Douglas, C. Collins, P. Black

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.