Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation des connaissances en anatomie urogénitale des urologues en formation - 04/11/18

Doi : 10.1016/j.purol.2018.07.122 
V. Foulonneau 1, , E. Chantalat 1, T. Prudhomme 1, J. Gas 1, A. Manuguerra 2, W. Akakpo 3, M. Baron 4, M. Nedelec 5, I. Dominique 6, B. Gondran-Tellier 7, M. Roumiguié 1
1 CHU de Toulouse-Rangeuil, Toulouse, France 
2 CHU de Nancy, Nancy, France 
3 CHU Ildf, Paris, France 
4 AFUf Nord, Lille, France 
5 AFUf Ouest, Nantes, France 
6 AFUf Rhones Alpes, Lyon, France 
7 AFUf Sud-Est, Marseille, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectifs

Évaluer les les connaissances de l’anatomie de l’appareil urogénital des urologues de formation (internes et chef de clinique).

Méthodes

Un questionnaire de 10qcm chronométré issu des évaluations des dfgsm3 a été envoyé via la mailing list de l’AFUf aux urologues en formation. En complément des questions d’anatomie un questionnaire renseignait sur l’âge, le sexe, le niveau de formation, l’appartenance à un laboratoire d’anatomie, la satisfaction quant à la formation en anatomie et la volonté d’avoir plus de cours sur ce sujet. Un qcm correspondait à 2 points. Une erreur équivalait à un 0 au qcm. Les résultats des internes et cca étaient comparés aux résultats des dfgsm3.

Résultats

Le nombre de réponses était de 110 sur 501 au niveau de l’analyse préalable (22 %). La moyenne d’âge de la population répondeuse était de 27,5 ans. Les hommes étaient plus représentés que les femmes (76 contre 27). La proportion d’interne était de 74 contre 27 chefs. La notation chez les urologues toutes années confondues était de 2,5 sur 20 [IC à 95 % (2,12–2,88)] contre 11,4 sur 20 [IC à 95 % (10,9–11,9)] chez les 133 étudiants de dfgsm3. Les analyses en sous-groupe ne montrent pas de supériorité significative chez les chefs de clinique en comparaison aux internes [1,4 (IC à 95 % (0,9–1,8)] contre 1,2 [IC à 95 % (0,9–1,4)] respectivement). La volonté d’une formation plus poussée en anatomie est d’ailleurs largement répandue chez les urologues répondeurs (87 %).

Conclusion

Les analyses préalables permettent de conclure que les urologues ont de moins bonnes connaissances en anatomie urogénitale que les étudiants de dfgsm3. Ceci est corrélé au sentiment que la formation en anatomie est insuffisante au cours du cursus et la volonté de recevoir une formation plus poussé en anatomie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 13

P. 676 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Base pédagogique de la reconnaissance endoscopique des calculs, étude prospective monocentrique
  • C. Bergot, G. Robert, A. Guillaume, V. Comat, S. Lagabrielle, N. Vuong, V. Estrade
| Article suivant Article suivant
  • Énucléation prostatique au laser holmium sur sujet anatomique : réalisme, faisabilité et intérêt pédagogique
  • R. Codas, X. Matillon, X. Martin, L. Badet, H. Fassi-Fehri

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.