Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évolution de la pratique chirurgicale rénale pour cancer en France depuis l’introduction de la chirurgie robotique - 04/11/18

Doi : 10.1016/j.purol.2018.07.127 
I. Ouzaid 1, , J.C. Bernhard 2, P. Bigot 3, R. Boissier 4, J.A. Long 9, F. Nouhaud 5, J. Hetet 8, T. Bodin 10, P. Gimel 6, K. Bensalah 7
1 Paris-Bichat, Paris, France 
2 CHU de Bordeaux, Bordeaux, France 
3 CHU d’Angers, Angers, France 
4 CHU de Marseille, Marseille, France 
5 CHU de Rouen, Rouen, France 
6 Clinique Médipole, Cabestany, France 
7 CHU de Rennes, Rennes, France 
8 Clinique Jules-Verne, Nantes, France 
9 CHU de Grenoble, Grenoble, France 
10 Centre d’urologie Prado-Louvain, Marseille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Ces dernières années, la prise en charge chirurgicale du cancer du rein a été marquée par l’extension des indications de la néphrectomie partielle et l’avènement de l’assistance robotique. Notre objectif était d’évaluer, d’une façon inédite, l’évolution des pratiques nationales de la chirurgie rénale en combinant des données de la base de l’agence technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH) et les données de la chirurgie robotique.

Méthodes

Les pratiques de la chirurgie rénale de 2009 et 2015 ont été obtenues en interrogeant la base de données de l’agence technique de l’information sur l’hospitalisation (ATIH). La classification commune des actes médicaux (CCAM) a été utilisée pour extraire les données de néphrectomie partielle (PN) versus néphrectomie totale (RN), voie ouverte (OPN/ORN) versus voie cœlioscopique (LPN/LRN)/cœlioscopique robot-assistée (RAPN). Le code CCAM pour la RAPN n’existant pas, les données ont été obtenues via le fabricant du robot. Le code c64 de la cim10 correspondant au cancer du rein a été utilisé pour filtrer les actes liés au cancer.

Résultats

Le nombre d’actes durant la période étudiée est résumé dans le Tableau 1. Il existe une baisse significative de la voie ouverte (totale ou partielle) au profit de la voie mini-invasive (Figure 1). L’augmentation de la néphrectomie partielle mini-invasive est uniquement liée à l’implantation des robots et la voie laparoscopique conventionnelle est stagnante sur la période étudiée. Celle-ci représentait 23 % de la voie mini-invasive en 2015. Cette évolution avait un impact sur les durées de séjours avec une moyenne de 5,8jours versus 8,4jours pour la néphrectomie partielle mini-invasive versus ouverte en 2015. Cette tendance s’est confirmée sur tous les niveaux de sévérité de séjour confondus (Figure 2).

Conclusion

Cette étude a mis en évidence l’essor de la chirurgie partielle du rein et la voie mini-invasive. Le développement de la chirurgie robotique a permis la diffusion de la voie mini-invasive. Cette diffusion a pour effet la baisse des durées de séjours ne semble pas être affectée par le terrain des patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 13

P. 678-679 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évolution de la première prescription du dosage de psa en France : étude nationale 2006–2017 à partir de l’échantillon généraliste des bénéficiaires
  • L. Scailteux, V. Capelle, S. Vincendeau, F. Balusson, A. Chapron, R. Mathieu
| Article suivant Article suivant
  • Impact médico-économique potentiel d’une organisation stricte du circuit de sortie des patients dans un service de chirurgie urologique
  • C. Mazzola, L. Lonca, M. Bohrer, E. Ollivier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.