Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement conservateur des tumeurs de la voie excrétrice urinaire supérieure par urétéroscopie - 04/11/18

Doi : 10.1016/j.purol.2018.07.135 
E. Di Crocco
 Hôpital La Conception, Marseille, France 

Résumé

Objectifs

Évaluer l’efficacité et la faisabilité d’un traitement endoscopique exclusif pour les tumeurs des voies excrétrices urinaires supérieures.

Méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective bicentrique réalisée entre février 2001 et mai 2016. Cent cinq patients avec TVEUS traitées par URSS-laser ont été inclus. Tous avaient une TVEUS documentée histologiquement (cytologie urinaire mictionnelle et biopsie endoscopique). Aucun patient n’avait à l’imagerie initiale de localisation secondaire ni d’argument pour classer les tumeurs t2. Quarante-trois URSS (41 %) étaient des indications de nécessité. Trente-trois (31,4 %) étaient des indications électives. Vingt-neuf (27,6 %) ne correspondaient à aucune des deux indications (16 pour une taille tumorale trop importante, 13 pour multifocalité).

Résultats

Au terme du suivi (moyen : 52,41±34,86 mois), 71 patients (67 %) ont récidivé au niveau du haut appareil. Trente patients (28,5 %) ont eu une nut secondairement. Quinze patients (14 %) ont une tumeur vésicale dans les suites. La multifocalité et la taille des TVEUS initiales étaient des facteurs de risque statistiquement significatifs de récidive dans le haut appareil (p=0,025 et p=0,01) et de NUT secondaire (p=0,03 et p=0,0013). La morbidité était de 10,47 %, aucun décès per procédure n’a été répertorié. La durée moyenne d’hospitalisation était de 3,8±3,7jours. La survie spécifique était de 93,3 % et la survie globale de 90,5 %. Soixante-huit patients (64,7 %) étaient vivants avec rein conservé à la fin du suivi.

Conclusion

Cette étude a conforté la faisabilité d’un traitement endoscopique exclusif pour les TVEUS. Le point clé est la gestion des indications avec une évaluation de la TVEUS initiale radiologique et endoscopique primordiale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 13

P. 682 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Instillation postopératoire de chimiothérapie intravésicale après néphrourétérectomie : état des pratiques cliniques
  • G. Marcq, F.-C. Von Rundstedt, R. Seiler, M. Rink, L. Kluth, A. Aziz, K. Hendricksen, K. Decaestecker, A. Necchi, C. Poyet, F. Rohmann, A. Noon, J. Dobruch, M. Moschini, M. Brausi, G. Thalmann, E. Xylinas
| Article suivant Article suivant
  • Obstruction urétérale maligne extrinsèque : intérêt du drainage par sondes en tandem
  • B. Vogt

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.