Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Chirurgie conservatrice des tumeurs testiculaires : résultats périopératoires - 04/11/18

Doi : 10.1016/j.purol.2018.07.138 
V. Frydman , V. Izard, S. Ferlicot, L. Rocher, T. Bessede, J. Irani
 Hôpital Bicètre, Le Kremelin-Bicètre, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectifs

L’orchidectomie élargie par voie inguinale (OEI) est le traitement de référence des tumeurs testiculaires (TT). L’orchidectomie partielle (OP) doit être envisagée si elle est techniquement faisable surtout en cas de testicule unique, de tumeur bilatérale ou de doute sur la bénignité de la lésion. L’objectif de ce travail était d’évaluer les résultats périopératoires des orchidectomies partielles dans la prise en charge des TT.

Méthodes

Nous avons inclus, dans cette étude rétrospective, les hommes ayant eu une OP dans notre service entre 2000 et 2016. Tous les patients avaient eu une échographie et une IRM testiculaire, un dosage des marqueurs sériques (alpha-foeto-proteine, LDH et HCG), un scanner thoraco-abdomino-pelvien et une cryoconservation de sperme. Lors de la chirurgie, nous avons réalisé un abord inguinal sans clampage du cordon, une échographie testiculaire de repérage peropératoire, des biopsies de pulpe testiculaire en zone saine et un examen extemporané. Cette cohorte pouvait inclure des patients à gonade unique fonctionnelle, mais également à testicule controlatéral sain. Les patients n+ et m+ étaient exclus.

Résultats

Nous avons inclus 48 hommes, âge moyen 40 ans, 15 % avaient une gonade unique fonctionnelle. Quarante-quatre pour cent des patients consultaient pour une infertilité, 56 % étaient asymptomatiques et un patient consultait pour douleur. À l’échographie, la taille tumorale moyenne était de 10,8mm. À l’histologie définitive, on a retrouvé 24 % de séminome, 45 % de leydigome et 32 % d’autres types histologiques. Seize pour cent ont eu une complication mineure classée Clavien 1–2 en postopératoire et un patient avait eu une complication clavien 3 : OEI pour un hématome surinfecté. Au total, 10,5 % ont eu une oei durant l’hospitalisation : 4 pour séminome à l’histologie définitive et 1 pour une anatomopathologie incertaine. Dix pour cent ont eu une OEI durant une hospitalisation ultérieure : 2 pour récidive de TT, 1 pour rechute ganglionnaire et 2 pour doute sur séminome après relecture anatomopathologique.

Conclusion

L’orchidectomie partielle avait des suites simples et a permis de préserver le testicule dans la majorité des cas dans cette cohorte. L’OP est une technique sûre et faisable et doit être discutée comme alternative à l’OEI chez des patient précisément sélectionnés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 13

P. 683 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Extraction de spermatozoïdes ex-vivo au moment de l’orchidectomie chez les patients ayant un cancer du testicule
  • C. Mazzola, J. Sheinfeld, B. Carver, J. Mulhall
| Article suivant Article suivant
  • Lymphadénectomie rétropéritonéale robot-assistée pour masses résiduelles postchimiothérapie dans les tumeurs germinales testiculaires : actualisation des résultats du « single docking » avec approche latérale lors du curage modifié
  • A. Bajeot, J.B. Beauval, C. Overs, M. Soulié, C. Chevreau, M. Roumiguié, N. Doumerc

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.