Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’impact des inégalités socio-économiques sur l’incidence et la mortalité du cancer de la prostate - 04/11/18

Doi : 10.1016/j.purol.2018.07.140 
F. Saint , H. Ben Khadra, F. Saint, E. Trecherel, B. Lapotre-Ledoux, S. Zerkly, O. Ganry
 CHU Amiens-Picardie, Amiens, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

L’impact du statut socio-économique (SSE) des patients sur l’incidence et la mortalité du cancer de la prostate a été très peu étudié en France et reste l’objet de résultats discordants. Le but de notre étude était d’évaluer l’impact du niveau socio-économique sur l’incidence et la mortalité du cancer de la prostate, en utilisant les données du registre du cancer de la somme.

Méthodes

Le SSE a été évalué à l’aide de l’indice européen de défavorisation (EDI). Cet indice a été utilisé pour classer chaque unité géographique (IRIS) en fonction de la défavorisation sociale. Tous les cas de cancer de prostate enregistré par le registre de cancer de la somme entre 2006 et 2010 ont été inclus dans l’étude et ont été associés à l’IRIS correspondant [géolocalisation des adresses des patients à l’aide du système d’information géographique (SIG) fonctionnant sur Mapinfo 16.0]. Une modélisation linéaire généralisée hiérarchique a été utilisée pour l’analyse spatiale. Pour évaluer l’autocorrélation spatiale, le test de l’indice de Moran a été réalisé.

Résultats

Un total de 2405 cas incidents de cancer de la prostate ont enregistrés dans le département de la somme. L’incidence standardisée sur l’âge était de 98,2 cas pour 100 000 personnes–années (pa). Le taux de mortalité standardisé était de 28,1 décès pour 105 pa. Le coefficient associé à l’EDI obtenu à partir de l’analyse spatiale de l’incidence du cancer de la prostate était négatif (−0,348 ; IC 95 % : −0,0831), ce qui indique que l’incidence du cancer de la prostate était plus importante dans les zones les moins défavorisées. Le risque relatif de mortalité par cancer de la prostate associé au quintile 5 de l’EDI (EDI le plus défavorisé) par rapport au quintile 1 (EDI le moins défavorisé) était de 3,09 ; IC à 95 % : [1,70 ; 5,59] (p10−6).

Conclusion

Il existe une association significative entre la mortalité du cancer de prostate et un indice socio-économique défavorisé dans le département de la somme. Les différences géographiques liées au dépistage (incidence standardisée plus basse) pourraient expliquer ces résultats. Un examen approfondi des données sources est nécessaire afin de préciser le déterminisme de cette association et d’en corriger les éventuelles disparités.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 13

P. 684-685 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Lymphadénectomie rétropéritonéale robot-assistée pour masses résiduelles postchimiothérapie dans les tumeurs germinales testiculaires : actualisation des résultats du « single docking » avec approche latérale lors du curage modifié
  • A. Bajeot, J.B. Beauval, C. Overs, M. Soulié, C. Chevreau, M. Roumiguié, N. Doumerc
| Article suivant Article suivant
  • Le toucher rectal : est-il indispensable au dépistage du cancer de la prostate
  • S. Bouras

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.