Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Développement d’un nouveau biosensor pour détecter les cellules cancéreuses de prostate et évaluer leur résistance aux inhibiteurs du récepteur aux androgènes - 04/11/18

Doi : 10.1016/j.purol.2018.07.144 
B. Neveu , J. Pallavi, A. Champagne, L. Vélot, F. Pouliot
 Centre de recherche du CHU de Québec, université Laval, Québec, Canada 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Afin de mieux personnaliser la médecine, l’utilisation de biopsies liquides couplée à l’imagerie cellulaire gagne en importance. Nous avons développé par ingénierie moléculaire, un système permettant, à partir d’urine, de détecter les cellules cancéreuses prostatiques en plus d’évaluer dynamiquement l’activité de leur récepteur aux androgènes (RA). Ce système permet de déterminer la sensibilité des cellules aux différents traitements antiandrogéniques, tel que la bicalutamide et l’enzalutamide.

Méthodes

Les promoteurs pca3 et psebc ont été insérés dans un adénovirus pour former le système multiple promoter integrative transcriptional amplification (MP-ITSTA). Le premier promoteur confère la spécificité aux cellules cancéreuses prostatiques via le contrôle l’expression de la recombinase cre et le second permet l’évaluation de l’activité du ra via le contrôle l’expression du gène luciférase. Ce système a été caractérisé sur des lignées cancéreuses immortalisées de prostate, puis testé avec des échantillons d’urine de patients : groupe 1 : patients asymptomatiques postprostatectomie radicale (contrôle négatif) ; groupe 2 : patients avec cancer de la prostate localisé et groupe 3 : patients avec cancer de la prostate de stade t3/t4.

Résultats

Nous avons démontré in vitro que le système MP-ITSTA est spécifique aux cellules cancéreuses de prostate et permet d’évaluer l’activité transcriptionelle du ra. À partir d’échantillons d’urine, ce système n’a détecté aucune cellule chez tous les patients du groupe 1 (n=6), alors que des cellules cancéreuses de prostate ont été détectées chez 38 % des patients du groupe 2 (n=8) et 63 % des patients du groupe 3 (n=8). De plus, nous avons montré que ce système permet d’identifier, parmi les cellules cancéreuses prostatiques détectées, le ratio de cellules résistantes aux antiandrogènes (n=1). En effet, 62,8 % des cellules identifiées avaient un ra actif sous bicalutamide, alors que ce pourcentage diminuait à 23,7 % sous enzalutamide, corrélant parfaitement avec la réponse clinique du patient.

Conclusion

Cette nouvelle technologie présente un fort potentiel dans la médecine de précision, puisqu’elle pourrait permettre l’identification des patients résistants à certains antiandrogènes avant même le début de leur thérapie, évitant ainsi les traitements inutiles et améliorant de ce fait la qualité de vie des patients atteints d’un cancer de la prostate avancé.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 13

P. 686-687 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Concentrations d’androgènes sériques et intraprostatiques : comparaison de patients atteints de cancer de prostate et d’hypertrophie bénigne de prostate
  • M. Meunier, Y. Neuzillet, J. Raynaud, C. Radulescu, J. Fiet, F. Giton, M. Rouanne, J. Dreyfus, T. Lebret, H. Botto
| Article suivant Article suivant
  • Performance diagnostique de l’index phi dans le diagnostic moderne du cancer de la prostate
  • M. Lesourd, B. Covin, B. Malavaud, M. Soulié, X. Gamé, J.B. Beauval, M. Roumiguié

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.