Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement chirurgical du traumatisme des organes génitaux externes masculins (à propos de 321 cas) - 04/11/18

Doi : 10.1016/j.purol.2018.07.153 
A. Latabi , M. Erraihan, A. Errai, H. Talha, S. Moudouni, I. Sarf
 Centre hospitalier universitaire de Marrakech, Marrakech, Maroc 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectifs

Analyser les caractéristiques épidémiologiques, cliniques, thérapeutiques et évolutives des traumatismes des organes génitaux externes masculins (OGEM). Évaluer les indications du traitement conservateur et chirurgical.

Méthodes

Une étude rétrospective portant sur une série de 231 malades victimes de cette affection sur une période de 16 ans allant de janvier 2002 au janvier 2018, nous avons enregistré l’age, les circonstances du traumatisme, les données cliniques et échographiques ainsi que le traitement adopté et l’évolution.

Résultats

Quatre formes cliniques étaient identifiés : la fracture des corps caverneux (FCC) avec 155 patients (67 %), le traumatisme scrotal avec 55 patients (28 %), 7 automutilations génitales et 4 patients étaient victimes de morsure d’animal. Âge moyen des patients était 25 ans. Le traitement des fcc était chirurgical dans 98 % des cas par une incision éléctive et l’évolution était favorable. Sept (13 %) traumatismes scrotales étaient gérés de façon conservatrice et 48 (87 %) étaient opérés, dont 18 (37,5 %) avaient nécessité une orchidectomie totale, l’évolution était marqué par une atrophie testiculaire chez 16 patients (29 %). Parmi les 7 automutilations, une réimplantation de la verge était réalisée avec une évolution marquée par un rétrécissement de l’uréthre. Une périneostomie définitive était nécessaire chez un patient victime de morsure d’animal avec arrachement total de la verge.

Conclusion

Le traumatisme des organes génitaux externes masculins est une urgence qui pose un triple problème urinaire sexuel et d’infertilité. Le traitement est majoritairement chirurgical en dehors de quelques cas de traumatisme minime.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 13

P. 692 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traumatisme rénal pénétrant par arme blanche : place du traitement conservateur et de la radiologie interventionnelle
  • A. Sakly, K. Ktari, M. Manitta, N. Jeleli
| Article suivant Article suivant
  • Fracture des corps caverneux à propos de 155 patients
  • A.E. Moussabou Badzoundila, M. Ettaouil, M. Rachid, Y. Ghannam, R. Aboutaeib

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.