Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Physiopathologie de l’hyperactivité détrusorienne neurogène : rôle relatif des neurotrophines, de l’inflammation et de la matrice extracellulaire en fonction de la pathologie neurologique - 04/11/18

Doi : 10.1016/j.purol.2018.07.166 
C. Richard 1, , B. Peyronnet 1, C. Bendavid 1, J. Hascoet 1, Q. Alimi 1, Z. Khene 1, J. Kerdraon 1, A. Manunta 1, X. Gamé 2
1 CHU de Rennes, Rennes, France 
2 CHU de Toulouse, Toulouse, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectifs

L’objectif était d’évaluer l’implication des neurotrophines (NGF, BDNF) des neuromédiateurs de l’inflammation (tgf-b1, pge2) et du remodelage de la matrice extracellulaire (timp-2) dans la physiopathologie de l’hyperactivité détrusorienne neurogène (HDN) des patients blessés médullaires, spina bifida, atteints de sclérose en plaque (SEP) ou de pathologies suprapontiques (Parkinson, accidents vasculaires cérébraux).

Méthodes

Une étude prospective monocentrique a été menée entre mars 2015 et mars 2017 incluant les patients âgés de plus de 16 ans, présentant une pathologie neurologique et ayant consulté consécutivement pour évaluation de troubles vésico-sphinctériens par examen urodynamique et chez qui une hyperactivité détrusorienne était diagnostiquée sur l’examen urodynamique. Les urines de la miction/autosondage initiale du bilan urodynamique étaient prélevées et mises en conservation à −80°C. À la fin de la période d’inclusion, les prélèvements urinaires étaient décongelés pour réalisation des dosages de NGF, BDNF, timp-2, tgf-b1 à l’aide de kits Elisa dédiés. Les taux des marqueurs urinaires étaient ajustés sur la créatininurie.

Résultats

Soixante-trois patients ont été inclus : 20 blessés médullaires, 8 sep, 16 spina bifida et 19 suprapontiques. Les taux urinaires de pge-2/Cr, de timp-2/Cr et tgfβ-1 étaient comparables dans les 4 groupes de pathologies neurologiques (p=0,72, p=0,82 et p=0,64 respectivement). En revanche, le taux urinaire moyen de NGF/Cr était significativement plus élevé chez les patients sep que dans les autres populations neurologiques (0,83, vs. 7,06 vs. 0,32 vs. 0,94pg/mL ; p=0,0009) de même que le taux urinaire moyen de BDNF/Cr (0,05 vs. 0,14 vs. 0,06 vs. 0,03ng/mL ; p=0,048, voir Fig. 1). Le niveau urinaire de NGF/Cr était inversement corrélé au score edss sans toutefois atteindre le seuil de significativité (r=−4,04 ; p=0,06) (Fig. 1, Fig. 2).

Conclusion

La voie des neurotrophines, connus pour être altérée dans la sep semble impliquée dans la physiopathologie de l’HDN chez ces patients avec des niveaux de NGF et BDNF urinaires significativement plus élevés dans la population sep que dans les autres populations neurologiques ayant une HDN. Ce résultat, si confirmé, pourrait avoir des implications diagnostiques et thérapeutiques dans le futur.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 13

P. 702 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Mise en place d’un modèle d’organoïde de cancer de prostate : applications thérapeutiques
  • F. Roustan, S. Clavel, F. Larbret, B. Tibi, Y. Ahallal, M. Durand, D. Ambrosetti, S. Torrino, F. Bost
| Article suivant Article suivant
  • Perception de l’autosondage par les urologues : résultats préliminaires d’une enquête menée au sein de l’Association française d’urologie
  • F. Hervé, V. Phé, R. Mallet, X. Gamé, K. Everaert

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.