Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Facteurs prédictifs et pronostics du cancer du rein à composante sarcomatoïde. Résultats d’une étude UCLA et UroCCR 45 - 04/11/18

Doi : 10.1016/j.purol.2018.07.180 
C. Lebâcle 1, 2, 3, , A. Pooli 1, 2, I. Faiena 1, 2, D. Johnson 1, 2, J.C. Bernhard 4, P. Paparel 5, K. Bensalah 6, J.B. Beauval 7, A. Méjean 8, C. Dariane 8, P. Bigot 9, H. Lang 10, T. Bessede 3, A. De La Taille 11, L. Salomon 11, M. Rouprêt 12, P. Leon 13, S. Larré 13, O. Cussenot 14, F. Bruyère 15, J.-A. Long 16, I. Ouzaid 17, J. Irani 3, J.-J. Patard 18, K. Chamie 1, 2, A. Drakaki 1, 2, 19, A.J. Pantuck 1, 2
1 Department of Urology, David Geffen School of Medicine at UCLA, Los Angeles, CA, États-Unis 
2 Institute of Urologic Oncology (IUO), David Geffen School of Medicine at UCLA, Los Angeles, CA, États-Unis 
3 Service d’urologie, CHU Bicêtre, AP–HP, université Paris-Saclay, Le Kremlin-Bicêtre, France 
4 Service d’urologie, CHU de Bordeaux, université de Bordeaux, Réseau français de recherche sur le cancer du rein UroCCR, Bordeaux, France 
5 Service d’urologie, CHU Lyon-Sud, université de Lyon, Lyon, France 
6 Service d’urologie, CHU de Rennes, université de Rennes, Rennes, France 
7 Service d’urologie, CHU de Toulouse, université de Toulouse, Toulouse, France 
8 Service d’urologie, CHU, hôpital européen Georges-Pompidou, AP–HP, université Paris-Descartes, France 
9 Service d’urologie, CHU d’Angers, université d’Angers, Angers, France 
10 Service d’urologie, CHU de Strasbourg, université de Strasbourg, Strasbourg, France 
11 Service d’urologie, CHU Henri-Mondor, AP–HP, université Paris-Est-Créteil, Créteil, France 
12 Service d’urologie, CHU Pitié-Salpêtrière, AP–HP, Sorbonne université (Paris 6), France 
13 Service d’urologie, CHU de Reims, institut Jean-Godinot, université de Reims, Reims, France 
14 Service d’urologie, CHU Tenon, AP–HP, Sorbonne université (Paris 6), France 
15 Service d’urologie, CHU de Tours, université de Tours, Tours, France 
16 Service d’urologie, CHU de Grenoble, université de Grenoble, Grenoble, France 
17 Service d’urologie. CHU Bichat, AP–HP, université Paris-Diderot, France 
18 Service d’urologie, centre hospitalier de Mont-de-Marsan, Mont-de-Marsan, France 
19 Department of Hematology and Oncology, David Geffen School of Medicine at University of California, Los Angeles, CA, États-Unis 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

La présence d’une composante sarcomatoïde pour un cancer du rein (sCCR) est un facteur de mauvais pronostic. Nous avons étudié l’association de comorbidités, connus dans d’autres cancers, avec la survenue ou la récidive du sCCR.

Méthodes

À partir d’une population de patients de UCLA et du réseau français UroCCR (étude no 45), 469 patients avec un sRCC ont été comparés à 1808 patients avec un cancer du rein sans composante sarcomatoïde (RCC). L’association du tabagisme, du diabète ou de l’hypothyroïdie avec la survenue ou la récidive du sCCR a été étudiée par régression logistique univariée et multivariée. La récidive était définie comme la survenue d’une récurrence locorégionale ou d’une progression métastatique.

Résultats

La prévalence globale du tabagisme actif, du diabète et de l’hypothyroïdie était de 18 %, 12 % et 5 %, respectivement. En analyse univariée, le tabagisme (31 vs. 13 % p<0,001) et le diabète (25 vs. 20 % p=0,04) étaient associés au sCCR. L’hypothyroïdie (12 vs. 21 % p=0,019) était associée à un risque diminué de sCCR (Tableau 1a). En analyse multivariée, en excluant les patients avec données manquantes le tabagisme actif (OR=2,93, IC95 % [2,16–3,99]) était associé au sCCR (Tableau 1b). Pour la population sRCC, le temps de suivi médian était de 6,4 mois (IQR 2,3–16,0). Cent quatre-vingt patients (38 %) ont présenté une récidive. En analyse univariée, le tabagisme actif était associé à un risque significativement accru de récidive (42 vs. 30 % p=0,04). Le diabète était associé à une diminution significative du risque de récidive (27 vs. 41 %, p=0,03) (Tableau 2a). En analyse multivariée avec le score UISS comme cofacteur et en excluant les patients avec données manquantes, le tabagisme (OR=1,67, IC95 % [1,03–2,72]) était indépendamment associé à la récidive (Tableau 2b).

Conclusion

Si de nouvelles études le confirment, identifier si les causes, les conséquences métaboliques ou les traitements de ces comorbidités, influencent la survenue ou la récidive du sCCR, pourrait fournir une plausibilité biologique et permettrait de proposer des mesures préventives.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 13

P. 711-712 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Signification pronostique du rapport préopératoire neutrophiles-lymphocytes dans le carcinome rénal non métastatique
  • K. Chaker, A. Sellami, M. Essid, M. Ben Chehida, S. Ben Rhouma, Y. Nouira
| Article suivant Article suivant
  • Biopsies de prostate guidées par IRM avec assistance robotique : une étude de faisabilité
  • A. Lefevre, P. Camparo, F. Cornud

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.