Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Carcinome urothélial au sein d’un diverticule de vessie : étude multicentrique des caractéristiques cliniques, anatomopathologiques et des résultats oncologiques - 04/11/18

Doi : 10.1016/j.purol.2018.07.190 
G. Marcq 1, , C. Voskuilen 2, R. eiler 3, M. Rink 4, C. Poyet 5, A. Noon 6, F. Roghmann 7, A. Necchi 8, A. Aziz 4, M. Young 6, P. Marks 4, K. Saba 5, B. Van Rhijn 10, E. Fransen Van De Putte 10, J. Ablat 11, P. Black 11, R. Sosnowski 12, J. Dobruch 12, J. Catto 6, E. Xylinas 9, K. Hendricksen 2
1 CHRU de Lille, Lille, France 
2 Netherlands Cancer Institute, Antoni Van Leeuwenhoek Hospital, Amsterdam, Pays-Bas 
3 University Of Bern, Department of Urology, Bern, Suisse 
4 University Medical Centre Hamburg-Eppendorf, Department of Urology, Hamburg, Allemagne 
5 University Hospital Zurich, Department of Urology, Zurich, Suisse 
6 Sheffield Teaching Hospitals Nhs Trust, Department of Urology, Sheffield, Royaume-Uni 
7 Marien Hospital Herne, Ruhr-University Bochum, Department of Urology, Herne, Allemagne 
8 Fondazione Irccs Istituto Nazionale Dei Tumori, Department of Medicine, Milan, Italie 
9 Service d’urologie, hôpital Bichat, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, université Paris-Descartes, Paris, France 
10 Netherlands Cancer Institute, Antoni Van Leeuwenhoek Hospital, Department of Urology, Amsterdam, Pays-Bas 
11 Vancouver Prostate Centre, Department of Urologic Sciences, University of British Columbia, Vancouver, Canada 
12 European Health Centre, Centre of Postgraduate Medical Education, Department of Urology, Warsaw, Pologne 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectifs

La prévalence du carcinome urothélial (CU) intradiverticulaire vésical (TVID) est d’environ 1 % des cas de cancers de vessie. Les données actuelles de la littérature sont contradictoires entre nécessité de cystectomie partielle (CP) ou totale (CT). L’objectif de notre étude était d’étudier les résultats oncologiques des cystectomies partielles et totales pour TVID.

Méthodes

Une étude de cohorte rétrospective multicentrique a été menée afin de récolter les caractéristiques tumorales et les résultats oncologiques après CP ou CT chez des patients atteints de TVID. Les données étaient issues des bases de données prospectives de chaque centre. Les données de restadification entre le stade tumoral de la résection transurétrale de vessie diagnostique (DRTUV) et le stade tumoral définitif ont été étudiées. Les survies (sans récidive [SSR] et globale [SG]) étaient estimées par la méthode de Kaplan–Meier. La comparaison entre CP et CT était réalisée par le test du log-rank.

Résultats

Cent dix patients atteints de TVID ont été inclus dans 10 centres avec une durée de suivi médiane de 43 mois. Après DRTUV, la répartition des stades était : 8 (7 %) CTA/IS, 64 (58 %) CT1 et 38 (35 %)CT2. Sept patients ont bénéficié d’une RTUV seule, 26 (24 %) d’une CP et 77 (70 %) d’une CT. Concernant les CP, 11 (42 %) ont reçu une curiethérapie complémentaire. Il n’existait pas de différence significative des caractéristiques cliniques et anatomopathologiques entre CP et CT. Une restadification était fréquente : 37/64 (58 %) avec CT1 à la DRTUV avaient un stadept2 sur l’examen définitif. Trente (43 %) ont récidivé et 21 (30 %) sont décédés. Le type de traitement (CP vs CT) n’impactait pas la SG : 62 vs 57 % (p=0,305) ni la SSR : 57 % versus 59 % (p=0,197).

Conclusion

Une restadification en tumeur de vessie infiltrant le muscle après prise en charge chirurgicale des TVID non infiltrante sur la RTUV initiale intervient dans plus de la moitié des cas. La cp apparaît comme une stratégie thérapeutique satisfaisante chez des patients sélectionnés. Elle peut s’accompagner d’une curiethérapie. Des essais prospectifs sont nécessaires afin de confirmer ces données.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 13

P. 718 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Biopsie optique des lésions planes de cancer de vessie par endomicroscopie confocale laser et analyse histologique : étude descriptive des critères diagnostiques
  • G. Marcq, K. Mach, T. Chang, D. Trivedi, A. Villers, J. Liao
| Article suivant Article suivant
  • Nouvelle technique d’analyse optique quantitative et quantitative pour différencier le grade tumoral des carcinomes urothéliaux
  • B. Pradere, F. Poulon, S. Doizi, O. Cusseot, E. Compérat, D. Abi Haidar, O. Traxer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.