Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Validité analytique du test Xpert® Bladder Cancer Monitor dans le contexte particulier des urines inflammatoires des patients sous traitements adjuvants de la vessie n’infiltrant pas le muscle - 04/11/18

Doi : 10.1016/j.purol.2018.07.193 
M. Roumiguié 1, , B. Covin 2, B. Malavaud 1
1 IUCT-Oncopôle, Toulouse, France 
2 CHU de Toulouse, Toulouse, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectifs

Plusieurs tests de biologie moléculaire sont proposés dans le diagnostic et le suivi des TVNIM. Nous présentons les validités analytiques et biologiques du dosage par RT-PCR quantitative en temps réel d’un panel d’arn messagers–le test urinaire et non invasif Xpert® Bladder Cancer Monitor de Cepheid, Sunnyvale, États-Unis (le test xpert) – dans le contexte particulier des urines inflammatoires des patients sous traitements adjuvants (mitomycine C et BCG).

Méthodes

Selon le protocole, des urines mictionnelles sont collectées avant initiation du traitement adjuvant (t0), après 4 instillations (t1) et immédiatement avant la 1re endoscopie de contrôle après induction (t2). Dix-huit patients après résection endoscopique optiquement complète et mise en œuvre d’un traitement adjuvant présentant des cancers de vessie de risque intermédiaire (n=8) ou élevé (n=10) ont été inclus. Nous avons collecté de manière longitudinale 48 échantillons sur une période de 3 mois.

Résultats

Validité analytique : les pcr des gènes d’étude (ANXA10, UPK1B, CRH et IGF2) et du contrôle interne (abl1) ont été réalisées sans déviation analytique. Aucun résultat invalide n’a été observé. Validité clinique : les échantillons de 16/18 patients (88,9 %) étaient positifs à t0. Cinq se sont négativisés à t1 (tests positifs : 11/18, 61,1 %). Avant endoscopie de contrôle (t2), 9/18 (50,0 %) tests étaient négatifs. L’endoscopie de contrôle à t2 montrait une récidive dans 5/14 cas (35,7 %, ptag 2 :3 cas, ptag 3 :2 cas). Le test Xpert® était positif dans 8/14 cas, dont 3 en récidive endoscopique (ptag 2 :2 cas, huit microlésions ptag 3 :1 cas). La cytologie était toujours négative sauf chez le patient présentant huit microlésions ptag3 aussi positif pour le test Xpert®. Nous poursuivons le recrutement jusqu’au seuil de 24 patients évaluables prévu par le protocole.

Conclusion

Malgré un traitement endoscopique optiquement complet, les résultats à t0 (16/18 patients, 88,9 %), puis la décroissance des tests positifs (t1 : 11/18, 61,1 % ; t2 : 9/18, 50,0 %) suggèrent que la biologie moléculaire permettrait de repérer la maladie résiduelle. Si la technique du test Xpert® est parfaitement robuste, on ne peut encore juger de sa validité clinique dans le contexte très particulier des traitements adjuvants.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 13

P. 720 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation du risque de récidive des cancers de la vessie non infiltrant le muscle par le test Xpert® Bladder Cancer Monitor à partir d’arn urinaire
  • G. Cancel-Tassin, C. Ciofu, J. Varinot, M. Audouin, V. Ondet, C. Gaffory, E. Comperat, O. Cussenot
| Article suivant Article suivant
  • PD-L1 est-il un marqueur prédictif dans les TVNIM à haut risque réfractaires au traitement d’attaque par instillations endo-vésicales de BCG ?
  • C. Delcourt, C. Pfister, F. Nouhaud, J. Sabourin, P. Gemival, J. Irani, F. Gobet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.