Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les résultats à 8 ans de suivi du point de vue des taux de récurrences dans les cas de grandes tumeurs vésicales non invasives de la musculaire – la cystoscopie en imagerie à bande étroite combinée à la vaporisation bipolaire au plasma par rapport à l’approche standard dans une étude prospective, randomisée - 04/11/18

Doi : 10.1016/j.purol.2018.07.197 
B. Geavlete , C. Ene, C. Bulai, G. Balan, C. Moldoveanu, P. Geavlete
 Hôpital Saint-Jean-de-Jérusalem, Bucarest, Romanie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

L’étude a évalué les taux de récidives spécifiques de la cystoscopie en imagerie à bande étroite (NBI) et la vaporisation bipolaire au plasma (VBP) par rapport à la cystoscopie standard (CS) et la résection transurétrale monopolaire (RTUV), dans les cas de grandes tumeurs vésicale non invasives de la musculaire (TVNIM).

Méthodes

Au total, 220 patients atteints d’au moins une TVNIM de plus de 3cm ont été inclus sur la base d’une échographie abdominale, une tomographie et une cystoscopie souple. Cent dix patients ont subi CS, NBI et VBP, les autres ayant bénéficié de CS et RTUV. Le protocole de suivi a inclus re-tur monopolaire à 4 semaines et 1 an d’immunothérapie au BCG. L’échographie, la cytologie urinaire et la CS ont été effectuées trimestriellement pendant 2 ans, tous les 6 mois pour les prochains 2 ans et chaque année pour 4 ans.

Résultats

Dans la série VBP-NBI, les taux de détection pour cis (94,6 contre 67,6 %), PTA (93 contre 82,4 %) et TVNIM en général (94,9 contre 84,3 %) ont été améliorés. Les taux de stimulation du nerf obturateur (3,2 contre 18,6 %), la perforation de la paroi vésicale (1,1 contre 7,2 %) et la baisse moyenne d’hémoglobine (0,2g/dL contre 0,9g/dL) étaient réduits pour VBP. Les taux globaux des tumeurs résiduelles (6,3 contre 17,5 %) à re-tur ont été significativement réduits pour la VBP-NBI. Les taux de récidives à un (7,9 contre 17,8 %), deux (11,5 contre 25,8 %) et trois (16,3 contre 33,3 %) ans ont été aussi substantiellement réduits par rapport à la série CS-RTUV.

Conclusion

La NBI a affiché une meilleure précision du diagnostic et la VBP a souligné une réduction de la morbidité et une récupération plus rapide en postopératoire. Par rapport à l’approche standard, la VBP-NBI a fourni un taux réduit des tumeurs résiduelles et moins de récidives de 1 à 3 ans, ainsi que des résultats similaires de 4 à 8 ans.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 13

P. 721-722 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Évaluation de l’infiltrat lymphocytaire dans les tumeurs de la vessie t1 de haut grade : quelle valeur pronostique ?
  • R. Betari, M. Rouanne, C. Radulescu, A. Goubar, N. Signolle, Y. Neuzillet, Y. Allory, A. Marabelle, J. Adam, T. Lebret
| Article suivant Article suivant
  • La résection transurétrale de vessie de réévaluation est-elle toujours nécessaire en cas de primo-résection sous luminofluorescence par hexaminolévulinate ?
  • L. Doisy, G. Pignot, J. Walz, S. Fakhfakh, S. Rybikowski, Y. Koskas, G. Gravis

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.