Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation des réadmissions non planifiées à l’hôpital après une néphrectomie partielle robotique : incidence et facteur de risque - 04/11/18

Doi : 10.1016/j.purol.2018.07.204 
Z. Khene , B. Peyronnet, E. Bosquet, A. Goujon, G. Verhoest, R. Mathieu, K. Bensalah
 CHU de Rennes, Rennes, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectifs

La réadmission à l’hôpital après une chirurgie est un élément de plus en plus scruté parce qu’elle est utilisée comme une mesure de la qualité des soins. L’objectif de cette étude était de déterminer l’incidence, les causes et les facteurs de risque de réadmission non planifiée à l’hôpital après une néphrectomie partielle robotique (NPR).

Méthodes

Les données de tous les patients ayant eu une NPR dans un centre universitaire entre 2010 et 2018 ont été analysées. La notion de réadmission à l’hôpital après la sortie a été systématiquement recherchée dans la base informatique de notre CHU. Les caractéristiques démographiques, les données peropératoires et postopératoires ont été recueillies. Une régression logistique a été réalisée pour rechercher les facteurs associés à une réadmission sur l’ensemble de la série.

Résultats

Quatre cent quarante-trois patients ont été inclus dans l’étude. Le taux de réadmission non planifiée à 30 jours après la NPR était de 7,2 % (32/443). Le délai médian entre la sortie et la réadmission non planifiée était de 11 jours (7–16). La durée médiane de séjour au cours de la réadmission était de 4 jours (2–5). Les diagnostics de réadmission les plus fréquents étaient : faux anévrysme symptomatique (31 % ; n=10), infection du site opératoire (19 % ; n=6), et anémie nécessitant une transfusion sanguine (28 % ; n=1). Les facteurs prédicteurs de réadmission non planifiée étaient : le Renal score (OR=1,27 ; p=0,01), le score asa (OR=1,04 ; p=0,04) et l’expérience du chirurgien (OR=2,71 ; p=0,05).

Conclusion

Le taux de réadmission après NPR est un évènement relativement fréquent, dont les patients doivent être prévenus.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 13

P. 725 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Amélioration dans le temps des résultats de la néphrectomie partielle robot-assistée (NPRA) : évaluation monocentrique de 370 procédures consécutives sur 6 années
  • N. Vuong, G. Capon, V. Estrade, H. Bensadoun, G. Robert, J. Ferriere, J.C. Bernhard
| Article suivant Article suivant
  • Développement et validation d’un nomogramme pour prédire les complications majeures après néphrectomie partielle robot-assistée
  • Z. Khene, B. Peyronnet, J.C. Bernhard, N. Kocher, C. Vaessen, N. Doumerc, B. Pradere, T. Seisen, J.B. Beauval, G. Verhoest, R. Mathieu, M. Roumiguie, A. De La Taille, F. Bruyere, M. Roupret, A. Méjean, J. Raman, K. Bensalah

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.