Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Technique d’implantation d’un sphincter urinaire artificiel chez la femme par voie cœlioscopique robot-assistée - 04/11/18

Doi : 10.1016/j.purol.2018.07.241 
V. Phé , C. Vaessen, E. Chartier-Kastler
 Hôpital Pitié-Salpêtrière, Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectifs

Décrire notre technique d’implantation d’un sphincter urinaire artificiel chez la femme par voie cœlioscopique robot-assistée.

Méthodes

La procédure a été réalisée en utilisant un robot da Vinci quatre bras placé dans une position latérale gauche permettant ainsi un accès au vagin si nécessaire. Un trocart optique de 12mm a été placé à l’ombilic ainsi que trois trocarts de 8mm et un trocart d’Airseal de 12mm. Une sonde vésicale CH16 est mise en place dans le champ opératoire.

Résultats

La dissection du col vésical a été initiée par la paroi vaginale antérieure pour exposer la face postérieure du col vésical. Ainsi, le tour du col a été effectué sous contrôle de la vue sans ouverture vésicale. Le mesureur a été introduit via le trocart de l’assistant puis placé autour de l’urètre pour la mesure. La manchette a été ensuite introduite, suturée au mesureur, puis placée autour du col vésical. L’intégrité de la vessie et du vagin a été vérifiée. Le ballon a ensuite été positionné dans l’espace pré-vésical après pressurisation de la manchette. La mise en place de la pompe et le reste des connexions a été effectuée de manière habituelle en extracorporel.

Conclusion

Notre technique d’implantation de sphincter urinaire artificiel robot-assistée chez la femme permet de répondre à la problématique du tour du col vésical qui s’effectue sous contrôle strict de la vue et permet ainsi de prévenir autant que possible les plaies vésicales et vaginales peropératoires qui pourraient compromettre la pose de l’implant.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 13

P. 744 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Implantation robot-assistée du sphincter artificiel urinaire AMS 800 chez la femme : mise à jour sur la technique par voie antérieure
  • B. Peyronnet, G. Capon, O. Belas, A. Manunta, V. Cardot, F. Dubois, A. Vidart, X. Gamé, A. Descazeaud, G. Fournier
| Article suivant Article suivant
  • Plaie du col vésical pendant l’implantation d’un sphincter artificiel urinaire par voie robot-assistée chez la femme : comment s’en sortir ?
  • B. Peyronnet, A. Auble, J. Hascoet, M. Pinsard, Q. Alimi, K. Bensalah, A. Manunta

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.