Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Néphro-urétérectomie cœlioscopique avec ligature endoscopique du méat urétéral : présentation d’un cas et étude rétrospective - 04/11/18

Doi : 10.1016/j.purol.2018.07.256 
E. Alezra , P. De Sousa, H. Duboureau
 CHU d’Amiens, Amiens, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

La néphro-urétérectomie (NUT) cœlioscopique est une technique validée pour la prise en charge des tumeurs de la voie excrétrice supérieure non accessibles au traitement conservateur. La gestion du bas uretère et de la collerette vésicale péri-méatique reste un challenge chirurgical en laparoscopie. Nous décrivons une technique permettant la désinsertion et la ligature endoscopique de méat urétéral afin de réduire le risque de dissémination tumorale peropératoire.

Méthodes

Nous avons colligé l’ensemble des néphro-urétérectomies cœlioscopique réalisées entre janvier 2017 et avril 2018 dans un CHU régional. La technique utilisée était une désinsertion endoscopique à l’anse de mono-incision associée à une ligature du méat désinséré avec un lasso cœlioscopique (endo-loop) monté sur une sonde urétérale. La néphro-urétérectomie était ensuite réalisée en cœlioscopie, la pièce était ensuite extraite à l’aide d’un endobag. Un test d’étanchéité vésicale était ensuite réalisé, en cas de fuite une suture était réalisée. La durée de sondage recommandée était de 5jours et une instillation post-opératoire de mytomycine C était réalisée dans les 10jours postopératoire.

Résultats

Sept patients dont 5 hommes ont été inclus dans notre étude. L’âge médian était 73 ans (63 ; 83), la localisation tumorale était urétérale dans 2 cas (29 %) et pyélo-calicielle dans 5 cas (71 %). 5 patients avaient eu une urétéroscopie diagnostique et 2 une cystoscopie avec cytologie urinaire sélective. La durée opératoire médiane était 300minutes (242 ; 358), le saignement médian était 100mL (10 ; 190), aucune conversion en laparotomie n’a été retrouvée. La durée médiane de sondage était de 5,5jours (4 ; 7) et la durée médiane d’hospitalisation était 7jours (5 ; 9). Deux complications postopératoires ont été colligées : un iléus réflexe et un hématome de la cicatrice d’extraction. La durée médiane de suivi était de 13 mois et une récidive vésicale a été recensée (Tableau 1 et Fig. 1).

Conclusion

La désinsertion endoscopique avec ligature du méat urétéral avec un lasso endoscopique apparaît comme une technique sure et efficace. Une étude de plus grande ampleur et avec un plus long suivi pourrait permettre d’évaluer l’impact de cette technique sur le taux de récidives vésicale à distance.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 13

P. 749-750 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Chirurgie robot-assistée des cancers du rein avec thrombus cave : technique et faisabilité
  • L. Calën, L. Gury-Coupier, C. Michiels, N. Vuong, G. Capon, H. Bensadoun, J. Ferriere, G. Robert, J.C. Bernhard
| Article suivant Article suivant
  • Uretère rétrocave : décroisement urétéral laparoscopique sous assistance robotisée
  • M. Mengin, J. Klein

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.