Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Lymphadénectomie rétropéritonéale laparoscopique robot-assistée : un nouveau standard dans la chirurgie des masses résiduelles post-chimiothérapie pour tumeur germinale du testicule ? - 04/11/18

Doi : 10.1016/j.purol.2018.07.266 
C. Manceau 1, , V. Grafeille 2, J.B. Beauval 1, M. Thoulouzan 1, M. Soulié 1, X. Gamé 1, M. Roumiguie 1, N. Doumerc 1
1 CHU de Toulouse, Toulouse, France 
2 CHU de Rennes, Rennes, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectifs

Le traitement chirurgical des masses résiduelles post-chimiothérapie peut être mené par différentes voies d’abord (ouverte, cœlioscopique ou robot-assistée). Nous présentons dans cette vidéo la technique chirurgicale laparoscopique robot-assistée avec docking unique et position latérale pour masse résiduelle latéro-aortique gauche utilisée lors de une étude récemment publiée.

Méthodes

Il s’agit d’un patient de 28 ans présentant une masse résiduelle latéro-aortique gauche dans les suite d’une chimiothérapie pour tumeur germinale non séminomateuse. Patient en décubitus latéral droit. Un curage dit « modifié » est réalisé selon les recommandations actuelles avec les limites anatomiques classiquement décrites. Décollement et mobilisation du côlon gauche. La veine génitale, l’uretère gauche et l’artère iliaque primitive gauche sont repérés. Le curage débute sur le bord latéral gauche de l’aorte en remontant de l’artère iliaque primitive gauche jusqu’au pédicule rénal gauche. La masse résiduelle est identifiée et disséquée. La partie latérale du curage est ensuite libérée.

Résultats

La durée opératoire était de 155minutes. Les saignements étaient de 80cc. La durée d’hospitalisation était de 2jours. Pas de complications postopératoires. L’examen anatomopathologique a retrouvé une masse de 3cm avec 60 % de nécrose et 40 ganglions réactionnels non métastatiques.

Conclusion

Cet exemple d’approche laparoscopique robot-assistée pour masses résiduelles post-chimiothérapie dans les tumeurs germinales du testicule met en avant l’intérêt de cette voie mini-invasive dans cette indication. Sous couvert d’une bonne sélection des patients et d’une expertise chirurgicale, cette voie d’abord pourrait devenir un standard dans la prise en charge de ce type de patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 13

P. 753 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Orchidectomie partielle pour tumeur testiculaire
  • M. Tetou, Y. Dehayni, K. Bennaji, O. Jendouzi, M. Mrabti, A. Bahri, N. Louardi, Y. Elharrech, A. Janane, A. Ameur, M. Alami
| Article suivant Article suivant
  • Curage de masses résiduelles de TGNS robot assistée. Intérêt de la voie rétrograde sous-mésocolique
  • L. Gury, G. Robert

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.