Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Orchidectomie partielle pour tumeur testiculaire - 04/11/18

Doi : 10.1016/j.purol.2018.07.265 
M. Tetou , Y. Dehayni, K. Bennaji, O. Jendouzi, M. Mrabti, A. Bahri, N. Louardi, Y. Elharrech, A. Janane, A. Ameur, M. Alami
 Service urologie, hôpital militaire d’instruction Mohammed V, Rabat, Maroc 

Auteur correspondant.

Résumé

Objectifs

L’orchidecomie totale est le dogme standard devant toute tumeur testiculaire. Cependant, ce dogme est éprouvé par l’expérience accumulée des chirurgies conservatrices « de nécessité », sur testicule unique. Le bénéfice fonctionnel mis en balance avec le risque carcinologique induit par une attitude conservatrice semble en faveur de l’orchidectomie partielle. Ainsi, ce traitement nécessite un ensemble de règles à respecter.

Méthodes

Jeune de 30 ans qui consultait pour des douleurs testiculaires. Les données cliniques, biologiques, radiologiques et histologiques étaient en faveur de lésion testiculaire probablement bénigne et justifiant une résection partielle. L’énucléation de la lésion est faite sans complications postopératoires.

Résultats

Les suites opératoires étaient simples. L’étude histologique a objectivé un kyste épidermoïde.

Conclusion

Il est licite devant une lésion bénigne tel que celle de notre cas, kyste épidermoïde, de proposer une chirurgie conservatrice afin de préserver les fonctions testiculaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 28 - N° 13

P. 753 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Implantation d’une nouvelle prothèse pénienne spécifiquement adaptée aux phalloplasties, la ZSI® 475 FtM
  • P. Neuville, N. Morel-Journel, D. Cabelguenne, A. Ruffion, J. Terrier
| Article suivant Article suivant
  • Lymphadénectomie rétropéritonéale laparoscopique robot-assistée : un nouveau standard dans la chirurgie des masses résiduelles post-chimiothérapie pour tumeur germinale du testicule ?
  • C. Manceau, V. Grafeille, J.B. Beauval, M. Thoulouzan, M. Soulié, X. Gamé, M. Roumiguie, N. Doumerc

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.