Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

National trends in admission for cardiac rehabilitation after a myocardial infarction in France from 2010 to 2014 - 14/11/18

Évolution de l’admission en réadaptation cardiaque suite à un infarctus du myocarde en France entre 2010 et 2014

Doi : 10.1016/j.acvd.2017.07.003 
Amélie Gabet a, , Christine De Peretti b, Marie-Christine Iliou c, Javier Nicolau a, Valérie Olié a
a The French Public Health Agency, 12, rue du Val-d’Osne, 94410 Saint-Maurice cedex, France 
b Directorate of Research, Studies, Evaluation and Statistics, 14, avenue Duquesne, 75350 Paris, France 
c Corentin Celton Hospital, AP–HP, 92130 Issy-les-Moulineaux, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Follow-up care and rehabilitation services [soins de suite et réadaptation (SSR)], especially cardiac rehabilitation (CR), constitute a key stage for patients who have had an acute myocardial infarction (AMI).

Aims

To study admission to SSR, especially for CR, among patients hospitalized for AMI in France in 2014, and its temporal trend between 2010 and 2014.

Methods

We used the French National Hospital Database to select patients hospitalized with a main diagnosis of AMI (identified by ICD-10 codes I21 to I23) in the first semester of each year from 2010 to 2014. We then searched for rehabilitation admission in the 6 months after the index hospitalization. We calculated age-standardized rates of admission for CR and for other rehabilitation purposes. The average annual percentage change in admission rates was analysed by Poisson regression.

Results

In 2014, among the 29,424 patients hospitalized for an AMI in the first 6 months of the year, 10,873 (36.9%) were subsequently admitted to SSR units. More specifically, the age-standardized rate of patients hospitalized in CR units reached 28.4% (n=8380), and was greater among men (29.6%, n=6707) than among women (24.9%, n=1673). Between 2010 and 2014, rates of admission for CR increased by 5.0% per year in men and 6.6% per year in women. We found a great increase in ambulatory CR management, which accounted for half of the admissions for CR in 2014.

Conclusions

Favourable trends in rates of admission for CR were reported in both sexes and at all ages, except the oldest. The increase in ambulatory management contributed to these changes. Despite these trends, rates of admission for CR after AMI remain low.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

Les soins de suite et réadaptation (SSR), en particulier la réadaptation cardiaque (RC), constituent une étape clé dans le parcours de soins des patients victimes d’un infarctus aigu du myocarde (IAM).

Objectifs

L’objectif de cette étude était d’évaluer le taux d’admission en SSR et RC parmi les patients hospitalisés pour un IAM en France pour l’année 2014 et d’analyser les évolutions entre 2010 et 2014.

Méthodes

Les bases de données hospitalières du Programme de médicalisation des systèmes d’information (PMSI) ont été utilisées. Les patients hospitalisés avec un diagnostic principal d’IAM ont été identifiés par les Codes de la classification internationale des maladies – 10e révision (Cim-10) suivant : I21 à I23. L’étude a été restreinte au premier semestre de chaque année entre 2010 et 2014. Pour chaque patient, une admission en RC a été recherchée dans les 6 mois suivant la sortie de l’hospitalisation index. Les taux bruts et standardisés sur l’âge de patients admis en RC ou dans une autre unité SSR ont été calculés. L’évolution annuelle moyenne a été estimée au moyen d’une régression de Poisson.

Résultats

Parmi les 29 424 patients hospitalisés pour IAM au premier semestre 2014, 36,9 % (n=10 873) ont été admis dans une unité SSR. Plus spécifiquement, le taux de patients admis dans une unité de RC atteignait 28,5 % (n=8380). Ce taux était plus élevé pour les hommes (29,6 %, n=6707) que pour les femmes (24,9 %, n=1673). Entre 2010 et 2014, le taux de patients admis en RC a augmenté de 5,0 % par an en moyenne pour les hommes et de 6,6 % pour les femmes. De plus, une augmentation importante de la part de patients pris en charge en ambulatoire pour leur réadaptation cardiaque a été observée. Désormais, la moitié des hospitalisations en RC s’effectue en ambulatoire.

Conclusions

Des évolutions favorables de l’admission en RC ont été observées aussi bien chez les hommes que chez les femmes et à tous les âges, à l’exception des plus âgés. L’augmentation de la part de patients pris en charge en ambulatoire a certainement contribué à ces tendances. Cependant, le taux d’admission en RC post-IAM demeure insuffisant.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Cardiac rehabilitation, Acute myocardial infarction, Hospitalizations, Trends, France

Mots clés : Réadaptation cardiaque, Infarctus aigu du myocarde, Hospitalisations, Tendances, France

Abbreviations : AMI, CR, SSR


Plan


© 2017  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 111 - N° 11

P. 625-633 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • The best in coronary artery disease management is yet to come
  • Denis Angoulvant, Theodora Bejan-Angoulvant
| Article suivant Article suivant
  • Reaching low-density lipoprotein cholesterol treatment targets in stable coronary artery disease: Determinants and prognostic impact
  • Christophe Bauters, Olivier Tricot, Gilles Lemesle, Thibaud Meurice, Olivier Hennebert, Michel Farnier, Nicolas Lamblin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.