Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Kératoprothèse de Boston avec greffe d’aponévrose temporale : une solution quand il semble ne plus y en avoir - 19/11/18

Boston Keratoprosthesis with temporal aponeurosis graft: A solution when there seems to be no more

Doi : 10.1016/j.jfo.2018.01.010 
L. Moyal a, , R. Adam a, J. Boumendil b, J. Meney b, T. Rodallec a, J. Akesbi a, J.-P. Nordmann a
a Service d’ophtalmologie II, centre hospitalier national des Quinze-Vingts, 28, rue de Charenton, 75012 Paris, France 
b Service d’ophtalmologie IV, centre hospitalier national des Quinze-Vingts, 28, rue de Charenton, 75012 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Rapporter des cas de patients avec cécités cornéennes bilatérales profondes avec perforation récidivante ne répondant pas aux kératoplasties et traitements conventionnels et pour qui la kératoprothèse de Boston a été une alternative satisfaisante lorsqu’elle était associée à une greffe d’aponévrose temporale.

Description de cas

Le premier patient présentait un syndrome de Lyell évolutif avec perforation spontanée. Le second a présenté une réaction du greffon contre l’hôte (GVH) oculaire sévère échappant à toutes les thérapeutiques avec Seidel sur descémétocèle. Malgré les kératoplasties transfixiante, greffes de membranes amniotiques (MA), greffes de muqueuses buccales (MB) répétées, l’évolution s’est faite vers une récidive de perforation pour ces deux patients. La mise en place d’une KP de type 1 a donc semblé être la seule solution possible. Un mois après la chirurgie, le premier patient a du bénéficié d’une greffe d’aponévrose temporale (AT) en raison d’un amincissement du greffon receveur. Six mois après cette chirurgie, son AV était à 1/10 SC et l’état cornéen était stabilisé. Le second patient a bénéficié d’une greffe d’AT dans le même temps que la chirurgie de KP. À 6 mois l’AV était de 2/10 SC et l’inflammation locale était stabilisée.

Observation

Les KP de Boston de type I constituent une alternative dans les cas de cécités cornéennes bilatérales profondes avec perforation réfractaires aux traitements et chirurgies conventionnelles, avec des résultats visuels satisfaisants.

Discussion

Les patients avec des pathologies sévères de la surface oculaire en préopératoire sont à plus haut risque de fonte cornéenne. Chez nos patients, la greffe d’AT a permis d’éviter une kératolyse, malgré des terrains à très haut risque d’échec. L’AT semble plus résistante que les greffes de MA ou MB.

Conclusion

Nous recommandons de réaliser une greffe d’AT d’emblée lors de la mise en place d’une KP dans les cas d’états locaux très inflammatoires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

To report cases of patients with severe bilateral corneal blindness and recurrent refractory perforation to keratoplasty and conventional treatment, for whom Boston keratoprosthesis (KP) was a satisfactory alternative when combined with a temporalis aponeurosis graft.

Description of cases

The first patient had progressive Lyell syndrome with spontaneous corneal perforation. The second had a severe graft vs. host reaction with a persistent Seidel-positive descemetocele. Despite repeated penetrating keratoplasties, amniotic membrane (AM) transplantations, and buccal mucosal (BM) grafts, they both experienced recurrent corneal perforation. The only solution thus appeared to be Boston Type I KP surgery. One month postoperatively, the first patient had to receive a temporalis aponeurosis (TA) graft, due to thinning of the recipient graft. Six months postoperatively, his visual acuity (VA) was 1/10 without correction, and the corneal status had been stabilized. The second patient underwent KP and TA graft concurrently. Six months after surgery, VA was 2/10 uncorrected, and the local inflammation had been stabilized.

Observation

Boston type I keratoprostheses constitute an alternative in cases of severe bilateral corneal blindness with perforation refractory to conventional treatment and surgery, with satisfactory visual results.

Discussion

Patients with preoperative severe ocular surface disease are at greater risk of postoperative keratolysis. For our patients with a higher risk, TA graft prevented corneal melt. TA seems to be more effective than AM or BM in preventing corneal thinning or melt.

Conclusion

We would recommend performing a TA graft in combination with Boston KP surgery concurrently as first line treatment in eyes with severe ocular surface inflammation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Kératoprothèse de Boston, Aponévrose temporale, Perforation cornéenne, Kératolyse, Inflammation de la surface oculaire

Keywords : Boston keratoprosthesis, Temporalis aponeurosis, Corneal perforation, Keratolysis, Ocular surface inflammation


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 9

P. 830-835 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Characterization of virulence factors, antimicrobial resistance patterns and biofilm formation of Pseudomonas aeruginosa and Staphylococcus spp. strains isolated from corneal infection
  • H. Heidari, M. Hadadi, H. Sedigh Ebrahim-Saraie, A. Mirzaei, A. Taji, S.R. Hosseini, M. Motamedifar
| Article suivant Article suivant
  • Assessment of ocular redness measurements obtained with keratograph 5M and correlation with subjective grading scales
  • F. Pérez-Bartolomé, C. Sanz-Pozo, J.M. Martínez-de la Casa, P. Arriola-Villalobos, C. Fernández-Pérez, J. García-Feijoó

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.