Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Assessment of ocular redness measurements obtained with keratograph 5M and correlation with subjective grading scales - 19/11/18

L’étude de la rougeur oculaire avec le Kératograph 5M et sa corrélation avec les échelles d’évaluation subjective

Doi : 10.1016/j.jfo.2018.03.007 
F. Pérez-Bartolomé a, , C. Sanz-Pozo a, J.M. Martínez-de la Casa a, P. Arriola-Villalobos a, C. Fernández-Pérez b, J. García-Feijoó a
a Department of Ophthalmology, Hospital Clínico San Carlos, Complutense University of Madrid, Prof. Martin Lagos Av, S/N, 28040 Madrid, Spain 
b Department of Preventive Medicine, Hospital Clínico San Carlos, Complutense University of Madrid, Madrid, Spain 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Objective

To examine correlations between ocular redness scores provided by the Keratograph 5M and those determined using two image-based grading scales.

Methods

Observational prospective cross-sectional study. Two hundred and twenty six eyes of two hundred and twenty six participants (175 patients using anti-glaucoma eye drops and 51 subjects untreated). All subjects were scored automatically using the keratograph 5M. These redness scores (RS) were then correlated with the gradings provided by the Efron and McMonnies/Chapman-Davies scale (MC-D) scales (two observers).

Results

Excellent reproducibility was observed for both the Efron (weighted K=0.897, 95% CI 0.823–0.904) and MC-D (weighted K=0.783, 95% CI 0.752–0.795) scales. Keratograph RS and the scores obtained with both Efron (Spearman's Rho=0.43, P<0.001) and MC-D (Spearman's Rho=0.48, P<0.001) scales were significantly correlated. RS for the bulbar and limbal - nasal and temporal quadrants also correlated moderately with the two subjective scales. Through Bland Altman analysis, poor agreement was detected between the objective and subjective methods: agreement values for the Efron scale or MC-D scale (matching scorers between observers) versus overall RS showed high biases (−15.58 and −22.05 respectively) and wide limits of agreement (LOA) (−46.169 to 15.005 and −52.534 to 8.19 respectively). Lowest bias was observed between temporal limbal RS and Observer 2 Efron score (−0.04).

Conclusions

Although it emerged as a reliable objective method, the keratograph 5M overestimated the scores compared with the subjective grading scales when used to grade the degree of ocular redness. Therefore, they should not be interchangeable methods.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Examiner les corrélations entre les scores de rougeur oculaire fournis par le keratograph 5M et ceux déterminés en utilisant deux échelles de notation basées sur la photographie.

Méthode

Étude transversale, prospective et observationnelle sur 226 yeux de 226 participants (175 patients utilisant des collyres anti-glaucomateux et 51 sujets non traités). Une évaluation automatique a été menée sur tous les sujets au moyen du keratograph 5M. Les scores de rougeur (RS) obtenus ont ensuite été corrélés avec les scores sur l’échelle d’Efron et l’échelle de McMonnies/Chapman-Davies (MC-D) (deux observateurs).

Résultats

Nous avons constaté une excellente reproductibilité aussi bien pour l’échelle d’Efron (K pondérées=0,897, IC à 95% 0,823−0,904) que pour l’échelle MC-D (K pondérées=0,783, IC à 95% 0,752–0,795). Les RS obtenus avec le keratograph 5M et les scores sur les échelles d’Efron (R de Spearman=0,43, P<0,001) et MC-D (R de Spearman=0,48, P<0,001) étaient significativement corrélés. Le RS des quadrants bulbaire et limbique-nasal et temporal a également montré une corrélation modérée avec le score des deux échelles subjectives. L’analyse de Bland-Altman a montré une faible concordance entre la méthode objective et la méthode subjective : les valeurs de concordance pour l’échelle d’Efron ou l’échelle MC-D (scores concordants entre observateurs), comparées au RS global, ont montré des biais importants (−15.58 et −22.05, respectivement) et de larges limites d’agrément (LOA) (−46.169 à 15.005 et −52.534 à 8.19, respectivement). Le biais le plus faible a été observé entre le RS limbique-temporal et le score attribué à cette région par l’observateur 2 sur l’échelle d’Efron (−0,04).

Conclusions

Le keratograph 5M, surgi comme une méthode objective fiable, a pourtant surestimé les scores par rapport aux échelles de notation subjectives lorsqu’il a été utilisé pour évaluer le degré de rougeur oculaire. Ces méthodes ne doivent donc pas être considérées comme interchangeables.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Bulbar redness scales, Efron scale, McMonnies scale, Keratograph 5M, Glaucoma

Mots clés : Échelles de rougeur bulbaire, Échelle d’Efron, Échelle de McMonnies, Keratograph 5M, Glaucome


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 9

P. 836-846 - novembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Kératoprothèse de Boston avec greffe d’aponévrose temporale : une solution quand il semble ne plus y en avoir
  • L. Moyal, R. Adam, J. Boumendil, J. Meney, T. Rodallec, J. Akesbi, J.-P. Nordmann
| Article suivant Article suivant
  • Caractéristiques de la papille chez les sujets glaucomateux et normaux à l’OCT dans une population Noire Africaine
  • K. Vonor, K.D. Ayéna, N. Maneh, K.B. Nononsaa, K.M. Amédomé, K. Dzidzinyo, M.A.K. Santos, R.A. Kuaovi Koko, M. Banla, K.P. Balo

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.