Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Facteurs associés au maintien dans le poste de travail après un épisode d’absence : résultats de l’étude MAPOST des médecins du travail du groupe La Poste - 19/11/18

Factors associated with return to work after sickness absence: Results of the MAPOST study by occupational physicians of the La Poste group

Doi : 10.1016/j.admp.2018.05.003 

Le comité des médecins du travail de la Postea, 1

  E. Allart, V. Arnaudo, M. Bokobza, C. Gimenez, A. Hucher, E. Le Bail, V. Pecaut, I. Touraine, S. Wehrly, J. Welter. Assistante : V. Gabriel.

A. Duburcq b, L. Courouve b, P. Havette a, W. Dab c,
a La Poste, 9, rue du Colonel-Avia, 75757 Paris cedex 15, France 
b CEMKA, 92340 Bourg-la-Reine, France 
c Chaire hygiène et sécurité, laboratoire modélisation, épidémiologie et surveillance des risques sanitaires (MESuRS), conservatoire national des arts et métiers (Cnam), 292, rue Saint-Martin, 75141 Paris cedex 03, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Identifier les facteurs de maintien dans l’emploi, notamment en lien avec l’âge, chez les postiers reprenant le travail après un arrêt de travail pour raison de santé.

Méthodes

En 2015, 32 médecins du travail du groupe La Poste ont réalisé une étude épidémiologique descriptive transversale chez 477 de postiers de plus de 49 ans et 339 postiers âgés de 40 à 49 ans ayant subi un arrêt de travail pour raison de santé. La variable principale d’intérêt est les modalités du maintien dans le poste de travail après un arrêt de plus de 30jours. Les variables explicatives sont les facteurs personnels, médicaux et professionnels. La santé perçue, les contraintes physiques ressenties et les facteurs relationnels ont fait l’objet de scores. L’analyse statistique multivariée a été faite par une régression logistique multinomiale.

Résultats

Au moment de la visite de reprise du travail, la moitié des agents peuvent reprendre le travail sur leur poste, 40 % peuvent reprendre leur poste avec un aménagement, 6 % en étant reclassés sur un autre poste et 4 % ne peuvent pas reprendre le travail. En moyenne, la durée totale du dernier arrêt de travail est de 120jours. En analyse multivariée, les variables significativement associées à un risque plus élevé de nécessiter un aménagement de poste sont : l’âge ; une cause d’arrêt dû au travail ; une durée d’arrêt de travail supérieure à 90jours ; le fait d’être en situation de handicap ; avoir une santé perçue dégradée. Les variables significativement associées à un risque plus élevé de nécessité de reclassement sont : une durée d’arrêt de travail supérieure à 90jours ; une cause d’arrêt dû au travail ; le fait d’être en situation de handicap ; avoir un mauvais score psychosocial ; avoir une santé perçue dégradée.

Conclusion

Il est possible d’identifier les facteurs prédictifs d’un aménagement de poste ou d’un reclassement à partir de questions simples ce qui permet de réfléchir à des solutions pour favoriser le maintien dans leur poste de travail sur le plan médical comme sur le plan professionnel.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

Identify job factors associated to return to work, especially age, among postal workers after a work absence due to health reasons.

Methods

In 2015, 32 La Poste occupational physicians conducted a cross-sectional descriptive epidemiological study within 477 postmen over 49 years and 339 of postmen aged between 40 and 49 years old. The main variable of interest is how to stay in work after a sickness absence for more than 30 days. The explanatory variables are personal, medical and occupational factors. Perceived health, perceived physical constraints and relational factors were scored. Multivariate statistical analysis was done by multinomial logistic regression.

Results

At the time of medical visit, half of the workers can return to work on their job, 40% can return to work with a reorganized job, 6% reclassified to another job and 4% cannot return to work. The mean total duration of the absence episode is 120 days. In multivariate analysis, the variables significantly associated with a higher risk of having a job arrangement are: age; a cause of absence work-related; a period of sick leave of more than 90 days; a disability situation; a perceived poor health. Variables significantly associated with a higher risk of reclassification are: more than 90 days of sick leave; a cause of absence work-related; a disability situation; a poor psychosocial score; a perceived poor health.

Conclusion

It is possible to identify the predictive factors of return to work after a sickness absence through simple questions and therefore to find solutions to favor the return to work on the medical as well as on the professional levels.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Conditions de travail, Santé perçue, Postiers, Maintien dans l’emploi, Absence au travail, Épidémiologie, Médecine du travail

Keywords : Working conditions, Perceived health, Postmen, Return to work, Work absence, Epidemiology, Occupational medicine


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 79 - N° 6

P. 705-716 - décembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Daniel Furon, 1935–2018
  • J.-F. Caillard, A. Cantineau, P. Frimat
| Article suivant Article suivant
  • Associations entre activité physique régulière et présence de troubles musculosquelettiques chez les salariés des structures de la petite enfance d’une collectivité territoriale
  • L. Zavidovique, F. Salviat, F. Désert

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.