Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Neisseria meningitidis et Branhamella catarrhalis - 23/11/18

[90-05-0230-A]  - Doi : 10.1016/S2211-9698(18)84602-7 
M.-K. Taha
 Unité des infections bactériennes invasives, Centre national de référence des méningocoques, Institut Pasteur, 28, rue du Dr-Roux, 75724 Paris cedex 15, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Neisseria meningitidis (le méningocoque) est une bactérie qui appartient au genre Neisseria de la famille des Neisseriaceae. Moraxella/Branhamella catarrhalis appartient à la famille Moraxellaceae. Ce sont des bactéries à Gram négatif. L'homme est le seul hôte naturel de deux espèces chez qui les deux bactéries sont présentes très fréquemment dans le rhinopharynx à l'état de portage asymptomatique. Le méningocoque peut être responsable d'infections invasives sévères qui peuvent prendre une forme épidémique. M/B. catarrhalis est un agent des infections des voies respiratoires inférieures. Ces bactéries sont variables par des fréquents échanges d'acide désoxyribonucléique (ADN) entre les souches. Il s'agit de bactéries aérobies qui possèdent une oxydase et une catalase. La différenciation entre les deux espèces peut être réalisée sur la base d'acidification d'un nombre limité de glucides (N. meningitidis), la production de gammaglutamyl transférase (N. meningitidis) et l'hydrolyse de la tributyrine (M/B. catarrhalis). L'identification doit être complétée pour le méningocoque par la détermination du sérogroupe. Le sérogroupe reflète l'identité de la capsule et permet de définir les prophylaxies vaccinales. L'échec de l'isolement par culture est fréquent, ce qui a conduit au développement de techniques moléculaires de diagnostic. Outre l'identification bactériologique et l'antibiogramme, les souches font l'objet de typage génétique approfondi et en particulier les souches de N. meningitidis. Des approches de typage génétique par séquençage d'ADN sont utilisées pour la surveillance.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Neisseria meningitidis, Moraxella/Branhamella catarrhalis, Identification, Typage, Sérogroupe, Antibiotiques, Séquençage d'ADN


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Mycoplasmes
  • C. Bébéar, Ch. Bébéar
| Article suivant Article suivant
  • Nocardia
  • Nadia Hidri, Patrick Boiron

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.