Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Insuffisance respiratoire chronique et anesthésie - 04/12/18

[6-040-L-20]  - Doi : 10.1016/S1155-195X(18)35997-8 
J.-F. Muir a,  : Professeur des Universités, praticien hospitalier, D. Debeaumont b : Praticien hospitalier, B. Dureuil c : Professeur des Universités, praticien hospitalier, M. Patout a : Chef de clinique-assistant, A. Cuvelier a : Professeur des Universités, praticien hospitalier
a Service de pneumologie, oncologie et soins intensifs respiratoires, Centre hospitalier universitaire de Rouen, EA 3830 (Groupe de recherche sur le handicap ventilatoire), Normandie université, UNI Rouen, Institute for Research and Innovation in Biomedicine (IRIB), Centre hospitalier universitaire de Rouen, 76031 Rouen cedex, France 
b Unité de physiologie respiratoire et sportive, Centre hospitalier universitaire de Rouen, Normandie université, UNI Rouen, Institute for Research and Innovation in Biomedicine (IRIB), Centre hospitalier universitaire de Rouen, 76031 Rouen cedex, France 
c Département d'anesthésie-réanimation, Centre hospitalier universitaire de Rouen, Normandie université, UNI Rouen, Institute for Research and Innovation in Biomedicine (IRIB), Centre hospitalier universitaire de Rouen, 76031 Rouen cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 14
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 30

Résumé

L'insuffisance respiratoire chronique (IRC), définie par l'incapacité du système respiratoire à maintenir les gaz du sang dans leurs limites physiologiques au repos, est actuellement dominée sur le plan étiologique par les bronchopneumopathies chroniques obstructives et l'obésité morbide et près de 200 000 patients sont appareillés au long cours à domicile. Ces patients posent des problèmes spécifiques à l'anesthésiste et au pneumologue lorsqu'une intervention chirurgicale est nécessaire. En dehors de situations d'urgence chirurgicale vitale, la consultation préanesthésique doit s'appuyer sur un bilan complémentaire pneumologique et cardiologique approfondi permettant d'évaluer le risque encouru, de mettre en place la préparation du patient dans le cadre des procédures de récupération accélérée après chirurgie (RAAC) et de discuter le protocole anesthésique. Chaque fois que cela est possible est préférée une anesthésie locorégionale à une anesthésie générale. Le protocole choisi doit s'adapter au contexte étiologique de l'IRC sous-jacente, au type de chirurgie nécessaire. Le développement actuel de la chirurgie mini-invasive avec les progrès de la chirurgie vidéo- et robot-assistée permet de reculer les limites de certains gestes (notamment les exérèses limitées) autrefois impossibles sur un tel terrain. La chirurgie de réduction de volume pulmonaire, les interventions chez les patients porteurs de maladies neuromusculaires, ou d'une hypertension artérielle pulmonaire, ou chez lesquels est prévue une transplantation pulmonaire, posent d'évidence des problèmes particuliers de prise en charge périopératoire, où l'optimisation de l'analgésie postopératoire et les protocoles de réhabilitation respiratoire ont une place dorénavant importante.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Insuffisance respiratoire chronique, Récupération accélérée après chirurgie, Anesthésie locorégionale, Chirurgie carcinologique, Obésité, Maladies neuromusculaires, BPCO, Anesthésie générale


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Conséquences respiratoires chroniques des maladies neuromusculaires
  • J. Gonzalez-Bermejo, M.A. Dura Agullo, M. Georges
| Article suivant Article suivant
  • Insuffisance respiratoire chronique et son traitement instrumental (oxygénothérapie et ventilation mécanique)
  • M. Canuet, E. Weitzenblum, R. Kessler

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.