Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prise en charge de la grossesse chez des patientes atteintes de syndrome de Gitelman : série de 12 cas - 05/12/18

Management of Gitelman syndrome during pregnancy reporting 12 cases

Doi : 10.1016/j.nephro.2018.06.003 
Karima Elbouajaji a, Dominique Blanchier b, Olivier Pourrat c, Mélie Sarreau d,
a Service de gynécologie obstétrique et médecine de la reproduction, CHU de Poitiers, 2, rue de la Milétrie, 86000 Poitiers, France 
b Service de néphrologie, CH d’Angoulême, Rond-point de Girac, 16000 Angoulême, France 
c Service de réanimation médicale, CHU de Poitiers, 2, rue de la Milétrie, 86000 Poitiers, France 
d Service de gynécologie obstétrique, CH d’Angoulême, Rond-point de Girac, 16000 Angoulême, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le syndrome de Gitelman est une tubulopathie rénale héréditaire rare, responsable de troubles ioniques à types d’hypokaliémie et d’hypomagnésémie dont la prise en charge pendant la grossesse est peu codifiée. Nous décrivons 12 cas de grossesses menées chez des patientes porteuses en confrontant nos données à celles de la littérature.

Matériel et méthodes

Il s’agit d’un recueil de 12 cas de grossesses menées chez 5 patientes porteuses du syndrome de Gitelman entre 2002 et 2016. La surveillance et l’issue de la grossesse, les modalités d’accouchement ainsi que le pronostic materno-fœtal ont été recueillis.

Résultats

Dans notre série, la kaliémie maximum observée était de 3,4mmol/L, avec une kaliémie moyenne, sur l’ensemble des grossesses de 2,3mmol/L. La supplémentation orale en potassium et en magnésium en fin de grossesse a été en moyenne de 8900mg/jour et 460mg/jour, respectivement. On ne déplore aucune complication maternelle grave. Deux grossesses se sont compliquées de retard de croissance intra-utérin dans un contexte de pré-éclampsie. Il existe une forte disparité dans les modalités de prise en charge anesthésique de ces patientes. Le pronostic materno-fœtal à 1 mois du post-partum se révèle bon.

Conclusion

Le syndrome de Gitelman est une pathologie rare où il existe un défaut d’homogénéité dans les modalités de prise en charge pendant la grossesse. La surveillance du ionogramme mensuel est nécessaire. L’objectif est d’obtenir des kaliémies stables non symptomatiques, qui ne seront jamais normalisées quelle que soit l’augmentation du traitement. Le plus important est d’informer et de dépister les situations à risque de décompensation, notamment les vomissements gravidiques ou l’utilisation de certains anesthésiques. En accord avec les données de la littérature, une surveillance de la croissance fœtale et de la quantité de liquide amniotique au troisième trimestre apparaît toujours justifiée. Ces grossesses nécessitent l’élaboration d’une prise en charge commune en réunion de concertation pluridisciplinaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

Gitelman syndrome is a rare hereditary renal tubulopathy, responsable of hypokalemia and hypomagnesaemia-related ionic disorders, which management is poorly codified during pregnancy. We report 12 cases of pregnancies with Gitelman syndrome and we compare our data with those of literature.

Material and methods

It is a report of 12 pregnancies in 5 patients with Gitelman syndrome between 2002 and 2016. Follow up and outcome of pregnancy, delivery modalities and maternal-fetal prognosis have been collected.

Results

In our serie, maximum kaliemie observed was 3.4mmol/L, with an average potassium, over all pregnancies of 2.3mmol/L. Oral potassium and magnesium supplementation at the end of pregnancy were 8900mg/day and 460mg/day, respectively. There were no serious maternal complications. Two pregnancies were complicated by intrauterine growth retardation in a context of preeclampsia. There is a large disparity in the methods of anesthetic management of these patients. Materno-fetal prognosis at 1 month post-partum is good.

Conclusion

Gitelman syndrome is a rare pathology where there is a lack of homogeneity in management of pregnancy. Monitoring of monthly ionogram is necessary. The goal is to obtain stable, non-symptomatic kaliemias, which will never be standardized even in increasing treatment. The most important is to inform and detect situations at risk of decompensation, including vomiting or the use of certain anesthetics. In agreement with literature data, monitoring of fetal growth and the amount of amniotic fluid in the third trimester is still warranted. These pregnancies require the development of a common care in multidisciplinary consultation meeting.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Grossesse, Hypokaliémie, Syndrome de Gitelman

Keywords : Gitelman syndrome, Hypokaliemia, Pregnancy


Plan


© 2018  Société francophone de néphrologie, dialyse et transplantation. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 14 - N° 7

P. 536-543 - décembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Impact du renforcement de la prise en charge nutritionnelle du patient en hémodialyse chronique par ajout d’œufs durs en collation
  • Clotilde Muller, Fabienne Knoerr, Isabelle Kolb, Antoine Garstka, Jean-Valère Fumaroli, Sarah Richter
| Article suivant Article suivant
  • Plasmacytoma-like post-kidney-transplant lymphoproliferative disorder confined to renal allograft and urinary tract: A case report
  • Vincent Thibaud, Joseph Rivalan, Francisco Llamas, Mathilde Cherel, Olivier Decaux, Cécile Vigneau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.