Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Algodystrophie (syndrome douloureux régional complexe de type I) du pied et de la cheville - 06/12/18

[27-080-A-55]  - Doi : 10.1016/S0292-062X(18)70212-2 
J. Damiano a, b, c,  : Professeur au Collège de médecine des Hôpitaux de Paris, chef de service, rhumatologue, spécialiste des pathologies du pied et de la cheville, directeur d'enseignement du Diplôme Inter-Universitaire de podologie à Paris
a Service de rhumatologie, Hôpital Saint-Camille, 2, rue des Pères-Camilliens, 94360 Bry-sur-Marne, France 
b Fédération de rhumatologie, Hôpital Cochin, 74, rue du Faubourg-Saint-Jacques, 75014 Paris, France 
c Universités Paris V et VI, Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 13
Iconographies 14
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

L'algodystrophie, ou syndrome douloureux régional complexe de type I (SDRC I), est un syndrome douloureux régional d'origine mal déterminée, le plus souvent secondaire à un traumatisme (entorse, fracture, chirurgie). Elle associe des douleurs de type neuropathique à des troubles vasomoteurs et trophiques. Son risque est l'évolution prolongée avec enraidissement articulaire et handicap fonctionnel. Le diagnostic est avant tout clinique mais des examens paracliniques sont utiles pour éliminer une étiologie autre, capable d'expliquer autrement l'origine des symptômes présentés. L'absence de syndrome biologique inflammatoire est à vérifier. Les examens d'imagerie cherchent à objectiver l'atteinte osseuse due à la maladie, et s'assurent de l'absence d'atteinte articulaire ou osseuse fissuraire. La radiographie standard peut montrer avec retard une déminéralisation osseuse d'aspect moucheté, sans pincement des interlignes articulaires. La scintigraphie osseuse et l'IRM peuvent aider à faire un diagnostic précoce, à la phase chaude de la maladie. Le traitement doit respecter certains grands principes. Il repose sur une prise en charge multidisciplinaire, associant d'abord les traitements de la douleur et la rééducation. D'autres moyens thérapeutiques sont disponibles, tels que les bisphosphonates en perfusion, mais leur utilisation doit être discutée au cas par cas, en fonction du stade de la maladie, de l'importance du handicap fonctionnel et de ses difficultés de prise en charge.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Algodystrophie, Syndrome douloureux régional complexe de type I, Ostéoporose transitoire, Œdème médullaire osseux, Fracture trabéculaire


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Instabilité sous-talienne et syndrome du sinus du tarse
  • Y. Abols
| Article suivant Article suivant
  • Pathologies du tendon tibial postérieur
  • E. Toullec

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.