Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Cancer du sein chez l'homme : à propos de 19 cas - 01/01/02

Z.  Benchellal a * ,  A.  Wagner a ,  Y.  Harchaoui b ,  N.  Huten a ,  G.  Body b *Auteur correspondant. Tél. : +33-2-47-47-46-34 ; fax :+33-2-47-47-46-41

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Le cancer du sein chez l'homme (CSH) est une affection rare. Il représente dans les pays occidentaux moins de 1 % des cancers survenant chez l'homme, alors qu'il constitue environ 23 % des cancers chez la femme. Nous avons revu de façon rétrospective 19 cas d'hommes opérés d'un cancer du sein entre 1989 et 2000. Le but de cette étude était d'analyser les aspects épidémiologiques et étiopathogéniques, les circonstances de découvertes, les caractéristiques histologiques, les modalités thérapeutiques ainsi que les facteurs de pronostic. L'âge moyen était de 65,3 ans. Nous avons trouvé une incidence importante du surpoids, du diabète, de l'hypertension artérielle et de l'hypercholestérolémie. La présentation clinique la plus fréquente était un nodule dur rétroaréolaire, à un stade peu avancé (stade I : 23 % et stade II A : 41 %). Le type histologique prédominant était un carcinome canalaire infiltrant dans 89 % des cas. Les récepteurs hormonaux aux estrogènes et à la progestérone étaient positifs dans 92 et 100 % des cas respectivement. 84 % des patients étaient traités par une mastectomie simple associée à un curage ganglionnaire homolatéral, 74 % ont reçu une radiothérapie postopératoire, 26 % une chimiothérapie adjuvante et 42 % une hormonothérapie. Le recul moyen était de 52 mois. Les taux de survie et de rémission complète, tous stades confondus, étaient respectivement à deux ans de 93 et 87,5 %, et à 5 ans de 86 et 75 %. La prise en charge d'un CSH est identique à celle de la femme, à stade égal leur pronostic est identique. La particularité du CSH est sa découverte à un stade tardif, un dépistage systématique permettrait un diagnostic plus précoce et un meilleur pronostic.

Mots clés  : Cancer du sein chez l'homme ; Mastectomie ; Curage axillaire ; Hormonothérapie.

Abstract

Breast cancer is rarely encountered in men. In developed countries, it accounts for less than 1% of cancers in men, whereas in women it represents about 23% of all cancers. A retrospective review was performed on 19 cases of men who underwent surgery for breast carcinoma between 1989 and 2000. The aim of this work was to analyse epidemiological and etiological aspects, circumstances of discovery, pathological characteristics, therapy modalities as well as prognostic factors. The mean age was 65.3 years. A high incidence of overweight, diabetes, hypertension and hypercholesterolemia was found. The most frequent clinical presentation was a firm subareolar lump, at a low stage (stage I 23% and stage II 41%). The most common pathological type was an infiltrating ductal carcinoma (89%). Hormone receptors where most often positive (92% for oestrogen and 100% for progesterone receptors). 84% of patients underwent simple mastectomy and axillary dissection, 74% chest wall irradiation after surgery, 26% received chemotherapy and 42% hormonal therapy. Median follow-up was 52 months. The estimated 2-year overall survival (OS) and disease-free survival (DFS) was respectively 93% and 87.5% and the 5-year OS and DFS respectively 86% and 75%. The management of male and female breast carcinoma is identical, as well as their prognosis at equal stages. However male breast carcinoma is more often diagnosed at a more advanced stage, thus a breast screening in men would permit a sooner diagnosis and a better prognosis.

Mots clés  : Male breast carcinoma ; Mastectomy ; Radiation therapy ; Hormone therapy.

Plan



© 2002  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 127 - N° 8

P. 619-623 - octobre 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude prospective des facteurs prédictifs précoces de la survenue d'hypocalcémie définitive après thyroïdectomie bilatérale
  • M. Jafari, F. Pattou, B. Soudan, M. Devos, S. Truant, T. Mohiedine, G. Taillier, E. Coeugniet, J.L. Wemeau, B. Carnaille, A. Boersma, C. Proye
| Article suivant Article suivant
  • Sonde nasojéjunale triple lumière en chirurgie digestive : étude préliminaire de faisabilité
  • B.M. Gignoux, L. Gruner, P. Bouletreau, X. Barth, E. Tissot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.