Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

DIAGNOSTIC ET SURVEILLANCE DES DISSECTIONS DES ARTÈRES CERVICALES - 21/03/08

Doi : JNR-09-2005-32-4-0150-9861-101019-200504957 

F. CHARBONNEAU [1],

J.Y. GAUVRIT [1],

E. TOUZE [2],

T. MOULIN [3],

S. BRACARD [4],

X. LECLERC [1],

J.L. MAS [2],

J.F. MEDER [5]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction : l’objectif de cette étude était de déterminer, l’évolution des pratiques radiologiques pour le diagnostic, la surveillance et l’étude du retentissement cérébral des dissections des artères cervicales (DAC).

Matériel et méthodes : de 1995 à 2001, une enquête rétrospective, répartie dans 24 centres hospitaliers a été menée. Un questionnaire à choix multiples était adressé à chaque centre comprenant les données cliniques et d’imagerie pour le diagnostic et la surveillance des DACs.

Résultats : l’étude comprenait 459 patients, soit un total de 384 artères carotides et 170 artères vertébrales disséquées. Pour le diagnostic de DAC, 4,85 examens ont été, en moyenne, réalisés par patient. Une exploration morphologique cérébrale, par scanner ou IRM, était effectuée chez tous les patients, excepté trois. L’échoDoppler cervical était l’examen le plus fréquemment retrouvé sur l’ensemble de la période d’observation (87 % des patients). En 1995, l’artériographie était pratiquée de façon systématique chez tous les patients alors que cet examen n’était plus prescrit que chez 31,2 % des patients en 2001. Elle a été progressivement remplacée par l’IRM et l’ARM cervicales qui représentaient environ 60 % des examens en 2001. L’association échoDoppler cervical, IRM en coupes axiales et ARM cervicale était retrouvée chez 39,6 % des patients en 2001. Une exploration des vaisseaux intracrâniens était pratiquée dans 40 % des cas par échoDoppler trans-crânien et dans 30 % des cas par ARM. Pour le suivi des patients, le nombre moyen d’examens par patient était de 1,4. La majorité de ces examens était des échoDopplers et/ou des ARM cervicales.

Conclusion : le diagnostic et le suivi en imagerie des DAC sont assurés désormais par une association de techniques non invasives.

Abstract

Diagnosis and follow-up of cervical arterial dissections – results of the SFNV-SFNR study.

Introduction: the objective of this study was to determine the role of radiological techniques in the diagnosis, assessment of severity and follow-up of cervical arterial dissections.

Material and methods: from 1995 to 2001 a multicentre retrospective study was conducted in 24 hospital centers. A multiple-choice questionnaire was sent to each center in order to collect clinical information and imaging details regarding the diagnosis and follow-up of cervical arterial dissections.

Results: information was gathered on 459 patients, comprising a total of 384 carotid artery dissections and 170 vertebral artery dissections. A mean of 4.85 diagnostic examinations per patient were conducted. Morphological imaging of the brain by CT or by MRI was performed on all except 3 patients. Cervical Doppler ultrasound examination was the most frequently performed test throughout the entire study period (performed in 87% of patients). Conventional arteriography was a routinely employed test in 1995 whereas by 2001 it comprised only 31.2% of requested examinations, having been progressively replaced by MRI and MRA scanning, which comprised 60% of all examinations performed by 2001. A combination of cervical Doppler ultrasonography, axial MRI and MRA of the neck vessels were performed in 39.6% of patients in 2001. Examination of the intracranial vessels was performed by transcranial Doppler ultrasound in 40% of cases and by MRA in 30% of cases. For the follow-up of arterial dissections, an average of 1.4 examinations was performed per patient. The majority of such follow-up examinations comprised Doppler ultrasound and/or MRA of the neck arteries.

Conclusion: The imaging diagnosis and follow-up of cervical arterial dissections will increasingly rely on non-invasive imaging techniques.


Mots clés : dissections des artères cervicales , diagnostic , surveillance

Keywords: carotid arteries , dissection , vertebral arteries , dissection , carotid arteries , MR , vertebral arteries , MR


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° 4

P. 255-257 - septembre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les urgences en pathologie ORL et maxillo-faciale de la clinique à l’image de l’image au traitement
  • K. Marsot-Dupuch, S. Bobin
| Article suivant Article suivant
  • ANÉVRYSME MYCOTIQUE CÉRÉBRAL : HISTOIRE NATURELLE ET PRISE EN CHARGE THÉRAPEUTIQUE
  • P. Koch, H.A. Desal, E. Auffray-Calvier, A. De Kersaint-Gilly

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.