Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Lutte contre le tabagisme et autres addictions : état des lieux et perspectives - 06/01/19

Monitoring and tackling smoking and other addictions: Current situation and perspectives

Doi : 10.1016/j.bulcan.2018.11.008 
François Beck 1, , 2 , Aurélie Lermenier-Jeannet 3, Viêt Nguyen-Thanh 4
1 Institut national de la statistique et des études économiques, 88, avenue Verdier, CS 70058, 92541 Montrouge cedex, France 
2 Université Paris-Sud, Université Paris-Saclay, faculté de médecine, faculté de médecine UVSQ, Inserm, CESP, 92541 Villejuif, France 
3 Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), 69, rue de Varenne, 75007 Paris, France 
4 Santé publique France, 12, rue du Val d'Osne, 94415 Saint-Maurice, France 

François Beck, Institut national de la statistique et des études économiques, 88, avenue Verdier, CS 70058, 92541 Montrouge, France.Institut national de la statistique et des études économiques88, avenue Verdier, CS 70058Montrouge cedex, 92541France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le dimanche 06 janvier 2019

Résumé

Longtemps axée sur les seules substances illicites, l’approche des politiques de lutte contre les drogues s’est peu à peu déplacée vers le concept d’addiction, englobant à la fois l’ensemble des produits, licites comme illicites, mais aussi les comportements excessifs de jeu, d’écrans, etc. Au sein de la population française, les usages de tabac et d’alcool, vecteurs de conséquences sanitaires importantes, sont les plus répandus. Hormis pour le cannabis, dont la consommation apparaît particulièrement élevée en France, les usages de substances illicites restent relativement circonscrits. Toutefois, les efforts se sont longtemps concentrés sur eux, pour contrer l’épidémie de SIDA liée à l’injection, en développant des outils de réduction des risques et des dommages tels que les traitements de substitution aux opiacés et les programmes d’échange de seringues. Tout en continuant cette politique de réduction des risques et des dommages, les pouvoirs publics ont renforcé ces dernières années les mesures relatives à l’alcool mais surtout au tabac. Si pour l’alcool, cette politique semble manquer encore d’impulsion, elle est en revanche pleinement à l’œuvre concernant le tabac. Les mesures se sont en effet succédées pour réduire sa visibilité (interdiction de fumer dans les lieux publics, y compris les lieux dits de convivialité) et son accessibilité (hausses de prix, interdiction de vente aux mineurs…), mais aussi pour contribuer à mieux aider les fumeurs à s’arrêter, aboutissant à une « dénormalisation » dont l’objectif est de parvenir à une génération sans tabac en 2032. Un but qui ne semble pas irréaliste, les dernières enquêtes de prévalence montrant une baisse du tabagisme en France ainsi qu’une interruption de l’augmentation des inégalités sociales face au tabagisme, brisant ainsi une tendance observée depuis le début des années 2000. En revanche, la mise en place d’une approche de réduction des risques et des dommages sur l’alcool, le tabac ou le cannabis reste à construire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

After decades of policies targetting illicit drugs, the French drug addiction policy has progressively switched to incorporate a concept of « addictive behavior », including alchol, tobacco, pharmaceuticals and even behaviors such as gambling. Among the French general population, alcohol and tobacco uses are by far the most important health risk factors, with a very high burden of morbidity and mortality. Illicit drugs have very low prevalences except cannabis, with the highest prevalence in Europe, among adults as well as among adolescents. However, actions have long been implemented to tackle illicit drugs uses, in particular intraveinous drug use regarding its role in the HIV infection, with harm reduction tools such as opioids substitution treatments or needle exchange programs. While continuing this harm reduction policy, public authorities have strengthened measures towards alcohol, and moreover towards tobacco use with many legal and public health improvements. The goals are to reduce tobacco visibility (smoking bans in public places and even in pubs and restaurants), tobacco accessibility (price increase, ban on sales to minors…) and also to develop helps for those who wish to quit. The objective is to « denormalize » tobacco until there is a whole tobacco free generation in 2032 in France. One the one hand, this aim does not seem too irrealistic as the last general population survey results show a recent decrease in the tobacco smoking prevalence, as well as a decrease in social inequalities in tobacco use. One the other hand, the implementation of an harm reduction approach for alcohol, tobacco and cannabis remains to build.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Addictions, Tabac, Alcool, Cannabis, Inégalités sociales, Réduction des risques

Keywords : Addiction, Tobacco, Alcohol, Social inequalities, Harm reduction


Plan


© 2018  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.