Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Ocfentanil in France: Seven case reports (2016–2018) - 10/01/19

Doi : 10.1016/j.toxac.2018.12.003 
Nathalie Allibe a, , Francis Billault b, Cécile Moreau c, Amandine Marchard d, Yvan Gaillard c, Guillaume Hoizey b, Hélène Eysseric-Guerin a, e, Nathalie Milan d
a Laboratoire de médecine légale, université Grenoble Alpes, 38041 Grenoble, France 
b Laboratoire Toxlab, 75018 Paris, France 
c Laboratoire LUMTOX, 800, avenue Marie Curie, Z.I. Jean Jaurès, 07800 La Voulte sur Rhône, France 
d Section toxicologie, laboratoire de police scientifique, institut national de police scientifique, 75012 Paris, France 
e Laboratoire de pharmacologie et toxicologie, CHU, 38043 Grenoble, France 

Corresponding author. Laboratoire de médecine légale et toxicologie, faculté de médecine, Domaine de La Merci, 38700 La Tronche, France.Laboratoire de médecine légale et toxicologie, faculté de médecine, Domaine de La MerciLa Tronche38700France
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 10 janvier 2019

Summary

Over the last decade, the use of novel psychoactive substances has been increasing dramatically. Among them fentanyl analogs hold a significant place as these “ultra potent” opioids are often associated with heroin or cocaine and are cheaper to produce. Ocfentanil is a potent fentanyl derivative that has already been reported in Europe and has been detected in the hidden market as an adulterant of heroin. The aim of this article is to present an overview of cases involving ocfentanil (OcF) in France over the past three years. The OcF concentrations measured in peripheral blood range from 3.7 to 35.2μg/L. Among these seven people, three survived despite measured concentrations of ocfentanil were high. The analysis of the powder found near the body (6 cases out of 7) allowed to reveal the presence of OcF and then to looking for it in biological sample using specific technique. Indeed, toxicological comprehensive screenings performed in forensic toxicology using GC-MS or LC-DAD may fail to detect NPS due to a lack of sensitivity.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Ocfentanil, New psychoactive substances, Case report


Plan


© 2018  Société Française de Toxicologie Analytique. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.