Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évolution du nombre de cas incidents, du stade et des premiers traitements des cancers de la prostate en France entre 2001 et 2016. À partir de données hospitalières de 3 centres - 11/01/19

Evolution of the number of incident cases, stage and first treatments for prostate cancer in France between 2001 and 2016

Doi : 10.1016/j.purol.2018.12.005 
G. Delporte a, , J. Olivier a, A. Ruffion b, S. Crouzet c, C. Cavillon d, O. Helfrich a, X. Leroy e, A. Villers a
a Service d’urologie, université de Lille, CHU de Lille, 59000 Lille, France 
b Service d’urologie, centre hospitalier Lyon-sud, hospices civiles de Lyon, 69310 Pierre-Bénite, France 
c Service d’urologie, hôpital Edouard-Herriot, hospices civiles de Lyon, 69003 Lyon, France 
d Service d’urologie, polyclinique Saint-François–Saint-Antoine, 03100 Montluçon, France 
e Service d’anatomo-pathologie, université de Lille, CHU de Lille, 59000 Lille, France 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le vendredi 11 janvier 2019
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Introduction

Aucune étude de registres hospitaliers français du cancer de prostate (CaP) n’est publiée depuis les recommandations de l’USPSTF de 2012.

Matériel

Il s’agit d’une étude de cohorte multicentrique sur les bases de données hospitalières de biopsies prostatiques (BP) dans 3 centres de soins entre 2001 et 2016. L’objectif principal est de décrire l’évolution des cas incidents de CaP. Les objectifs secondaires sont de décrire le nombre de cas par stade du CaP et la répartition des premiers traitements.

Résultats

Au total, 11 491 séries de BP ont diagnostiqué 5927 cas de CaP. L’âge médian était de 67 [61–73] années et le PSA médian de 7,8 [5,5–13] ng/mL. Le nombre de cas augmentait jusqu’en 2006 avant de diminuer de 2006 à 2013 puis de se stabiliser jusqu’en 2016. La proportion des cas incidents était : (1) pour le stade métastatique stable autour de 8 [7–10] %, (2) pour les cas avec PSA <10 ng/mL en augmentation de 46 % à 75 % en 2010 puis en diminution à 64 % en 2016, (3) pour le groupe de grade 1 en diminution de 59 % à 33 % entre 2011 et 2016. La proportion de traitement par surveillance active pour les cancers de faible risque augmentait de 5 à 60 % et par chirurgie diminuait de 73 à 33 %.

Conclusion

L’évolution des cas incidents montrait une diminution de 2006 à 2013 puis une stabilité jusqu’en 2016. Le nombre de cas avec PSA<10 ng/mL diminuait depuis 2010 et la proportion des options de traitement par surveillance augmentait fortement au détriment de la chirurgie pour les faibles risques.

Niveau de preuve

3.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

No studies of French hospital registries for prostate cancer (PCa) have been published since the 2012 USPSTF recommendations.

Material

This is a multicenter cohort study based on hospital data of prostate biopsies (PB) in 3 health centers between 2001 and 2016. The main objective is to describe the evolution of incident cases of PCa. The secondary objectives are to describe the number of cases per stage of PCa and the distribution of the first treatments.

Results

In total, 11,491 PB series diagnosed 5927 cases of PCa. The median age was 67 [61–73] years and the median PSA was 7.8 [5.5–13] ng/mL. The number of cases increased until 2006 before decreasing from 2006 to 2013 and then stabilizing from 2013 to 2016. The proportion of incident cases was: (1) for the stable metastatic stage around 8 [7–10]%, (2) for cases with PSA<10 ng/mL increasing from 46% to 75% in 2010 down to 64% in 2016, (3) for the grade 1 group decreasing from 59% to 33 % between 2011 and 2016. The proportion of active surveillance treatment for low-risk cancers increased from 5 to 60% and surgery decreased from 73 to 33%.

Conclusion

The evolution of the incident cases showed a decrease from 2006 to 2013 and a stability until 2016. The number of cases with PSA<10 ng/mL decreased since 2010 and the proportion of the options of treatment by surveillance increased strongly to the detriment of the surgery for low risks.

Level of evidence

3.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer de prostate, Stade, Épidémiologie, Options de traitement, Dépistage

Keywords : Prostate neoplasms, Stage, Treatment options, Epidemiology, Screening


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.