Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Chimioradiothérapie des cancers de l’œsophage : revue critique de la littérature - 11/01/19

Chemoradiation for oesophageal cancer: A critical review of the literature

Doi : 10.1016/j.canrad.2018.05.003 
E. Blais a, , V. Vendrely b, P. Sargos c, G. Créhange d, F. Huguet e, P. Maingon a, J.-M. Simon a, R. Bourdais a, M. Ozsahin f, J. Bourhis f, K. Clément-Colmou g, B. Belghith a, M.-A. Proudhom Briois h, O. Gilliot h, J.-P. Dujols h, A. Peyras h, C. Dupin b, F.-G. Riet a, C.-H. Canova a, A. Huertas i, I. Troussier j
a Service de radiothérapie, hôpital de la Pitié-Salpêtrière, 47-83, boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France 
b Service de radiothérapie, CHU de Bordeaux-Haut Lévêque, avenue du Haut-Lévêque, 33600 Pessac, France 
c Service de radiothérapie, institut Bergonié, 229, cours de l’Argonne, 33000 Bordeaux, France 
d Service de radiothérapie, centre Georges-François-Leclerc, 1, rue du Professeur-Marion, 21000 Dijon, France 
e Service de radiothérapie, hôpital Tenon, 4, rue de la Chine, 75020 Paris, France 
f Service de radio-oncologie, CHUV, rue du Bugnon 46, 1011 Lausanne, Suisse 
g Service de radiothérapie, institut de cancérologie de l’Ouest (ICO) centre René-Gauducheau, boulevard Professeur-Jacques-Monod, 44800 Saint-Herblain, France 
h Service de radiothérapie, groupe de radiothérapie et d’oncologie des Pyrénées, 49, rue Aristide-Briand, 64000 Pau, France 
i Service de radiothérapie, hôpital européen Georges-Pompidou, 20, rue Leblanc, 75015 Paris, France 
j Service de radio-oncologie, hôpitaux universitaires de Genève, rue Gabrielle-Perret-Gentil 4, 1205 Genève, Suisse 

Auteur correspondant.
Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le vendredi 11 janvier 2019
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Résumé

Les cancers de l’œsophage localement évolués relèvent d’une prise en charge pluridisciplinaire où la chimioradiothérapie occupe une place essentielle. La chimioradiothérapie néoadjuvante permet d’améliorer les taux de contrôle locorégional et de survie globale des cancers de l’œsophage localement évolués opérés. La chimioradiothérapie exclusive a également une place pour les lésions non résécables et/ou pour les patients non opérables et est considérée comme une alternative à la chirurgie dans la prise en charge initiale des carcinomes épidermoïdes de l’œsophage localement évolués. La chimiothérapie associée consiste en une combinaison de sels de platine (cisplatine ou oxaliplatine) et de 5-fluoro-uracile le plus souvent, ou de carboplatine et de paclitaxel hebdomadaire selon le protocole CROSS en situation néoadjuvante. Les doses varient de 41,4Gy (protocole CROSS) à 45Gy en situation néoadjuvante. En traitement exclusif, une dose de 50 à 50,4Gy est préconisée selon les recommandations françaises et américaines. Les volumes cibles tiennent compte des particularités anatomiques de l’œsophage et de son drainage lymphatique. Ainsi, une irradiation ganglionnaire prophylactique intéresse classiquement les aires ganglionnaires présentant un risque d’envahissement de plus de 15 % à 20 %. L’utilisation de la radiothérapie conformationnelle avec modulation d’intensité représente une approche prometteuse susceptible de diminuer la toxicité dans les organes à risque adjacents. Cet article décrit, à partir d’une revue critique de la littérature, la place de la chimioradiothérapie dans la stratégie thérapeutique, les volumes anatomiques d’intérêt, les doses de prescription, les contraintes de doses dans les organes à risque et les techniques de radiothérapie adaptées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Locally advanced oesophageal cancer treatment requires a multidisciplinary approach with the combination of chemotherapy and radiotherapy for preoperative and definitive strategy. Preoperative chemoradiation improves the locoregional control and overall survival after surgery for locally advanced oesophageal cancer. Definitive chemoradiation can also be proposed for non-resectable tumours or medically inoperable patients. Besides, definitive chemoradiation is considered as an alternative option to surgery for locally advanced squamous cell carcinomas. Chemotherapy regimen associated to radiotherapy consists of a combination of platinum derived drugs (cisplatinum or oxaliplatin) and 5-fluorouracil or a weekly scheme combination of carboplatin and paclitaxel according to CROSS protocol in a neoadjuvant strategy. Radiation doses vary from 41.4Gy to 45Gy for a preoperative strategy or 50 to 50.4Gy for a definitive treatment. The high risk of lymphatic spread due to anatomical features could justify the use of an elective nodal irradiation when the estimated risk of microscopic involvement is higher than 15% to 20%. An appropriate delineation of the gross tumour volume requires an exhaustive and up-to-date evaluation of the disease. Intensity-modulated radiation therapy represents a promising approach to spare organs-at-risk. This critical review of the literature underlines the roles of radiotherapy for locally advanced oesophageal cancers and describes doses, volumes of treatment, technical aspects and dose constraints to organs-at-risk.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer de l’œsophage, Traitement néoadjuvant, Radiothérapie, Chimioradiothérapie, Radiochimiothérapie, Chimiothérapie

Keywords : Oesophageal cancer, Neoadjuvant therapy, Radiotherapy, Radiochemotherapy, Chemoradiation


Plan


 Cet article a fait l’objet d’une présentation lors du congrès de la SFRO pour le prix Lucien-Mallet 2016.


© 2018  Société française de radiothérapie oncologique (SFRO). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.