Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

The role of spiral CT for the assessment of the intracranial circulation in suspected Brain-Death - 21/03/08

Doi : JNR-04-2006-33-2-0150-9861-101019-200601529 

X. LECLERC [1],

C.A. TASCHNER [1],

A. VIDAL [1],

G. STRECKER [2],

J. SAVAGE [1],

J.Y. GAUVRIT [1],

J.P. PRUVO [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Apport du scanner spiralé pour l’étude de la circulation intracrânienne en cas de suspicion de mort encéphalique

Objectif : Le but de cette étude était d’étudier la place du scanner spiralé pour le diagnostic de mort encéphalique.

Matériel et méthode : Sur une période de 12 mois, 15 patients présentant tous les critères cliniques de mort encéphalique ont été adressés par les soins intensifs pour une évaluation du flux sanguin intracrânien résiduel par scanner spiralé. Le diagnostic clinique était confirmé par un test d’apnée dans tous les cas. Le protocole d’angioscanner comportait deux acquisitions à 20 et 60 secondes après le début de l’injection du produit de contraste. L’analyse qualitative comportait une évaluation de l’opacification des vaisseaux (artères et veines) de façon consensuelle par deux radiologues.

Résultats : Les segments corticaux de l’artère cérébrale moyenne (ACM) étaient analysables chez tous les patients alors que les veines cérébrales internes n’ont pu être identifiées chez cinq patients en raison des artéfacts ou de l’hémorragie intracrânienne. L’opacification des principales branches du polygone de Willis était observée dans sept cas. L’opacification unilatérale de branches corticales de l’ACM était rencontrée dans un cas. Nous n’avons jamais observé de rehaussement bilatéral des branches corticales sylviennes. Les veines cérébrales internes n’étaient pas opacifiées.

Conclusion : L’absence d’opacification des veines cérébrales internes et l’absence de rehaussement bilateral des branches corticales de l’ACM constituaient les meilleurs critères de mort encéphalique par scanner spiralé.

Abstract

Background and purpose: The aim of this study was to assess the role of spiral CT for the diagnosis of brain death.

Methods: Over a 12-month period, 15 patients that fulfilled the clinical criteria of brain death were referred from the intensive care unit to evaluate remaining intracranial blood flow by spiral CT. The clinical diagnosis was confirmed by an apnea test in all cases. Two phases of spiral CT were performed at 20 and 60 seconds after the start of contrast media injection. Qualitative analysis included the evaluation of vessel opacification (arteries and veins) by two radiologists in consensus.

Results: The cortical segments of the middle cerebral artery (MCA) were assessable in all patients, whereas the internal cerebral veins could not be evaluated in five patients due to artifacts or intracranial hemorrhage. Opacification of the major branches of the circle of Willis was observed in seven cases. Unilateral opacification of cortical branches of the MCA occurred in one. We did not observe bilateral enhancement of cortical MCA branches. The internal cerebral veins did not enhance in brain death.

Conclusion: The absence of internal cerebral vein opacification and the absence of bilateral enhancement of cortical MCA branches constituted the best criteria of brain death by contrast enhanced spiral CT.


Mots clés : mort cérébrale , scanner spiralé

Keywords: brain death , spinal CT


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 2

P. 90-95 - avril 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Repeated digital substraction angiography after perimesencephalic subarachnoid hemorrhage?
  • H.B. HUTTNER, M. HARTMANN, M. KÖHRMANN, M. NEHER, C. STIPPICH, S. HÄHNEL, B. KRESS
| Article suivant Article suivant
  • Fatal hemorrhagic complication following endovascular treatment of a cerebral arteriovenous malformation
  • A. BIONDI, L. LE JEAN, L. CAPELLE, H. DUFFAU, C. MARSAULT

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.