Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

The effect of light and outdoor activity in natural lighting on the progression of myopia in children - 15/01/19

L’effet de la lumière et le temps passé dehors, à la lumière naturelle, dans la progression de la myopie chez les enfants

Doi : 10.1016/j.jfo.2018.05.008 
H. Sánchez-Tocino a, , A. Villanueva Gómez a, C. Gordon Bolaños b, I. Alonso Alonso b, A. Vallelado Alvarez b, M. García Zamora a, E. Francés Caballero a, M.Á. Marcos-Fernández c, S. Schellini d, e, A. Galindo-Ferreiro a
a Ophthalmology Department, University Rio Hortega Hospital, C/Dulzaina 2, 47012 Valladolid, Spain 
b Ophthalmology Department, University Hospital Complejo Asistencial, Burgos, Spain 
c Ophthalmology Department, University Clinic Hospital Valladolid, Valladolid, Spain 
d King Khaled Eye Specialist Hospital, Riyadh, Saudi Arabia 
e Department of Ophthalmology, Faculdade de Medicina de Botucatu – UNESP, São Paulo, Brazil 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Purpose

To investigate potential risk factors for the progression of myopia.

Methods

Prospective study. Myopic progression was evaluated by cycloplegic autorefraction and axial length (AL) every 6 months in children 6 to 15 years old. Univariate analysis and multiple logistic regression were applied.

Results

Around 82 children with median age of 10.3±2.3 years. Myopia progressed by −0.816±0.6 D over 18 months. Increased myopic spherical equivalent refraction (SER) was correlated with increase in AL (P<0.001). Univariate analysis found SER to be significantly associated with: age, especially between 6 and 9.4 years old (P=0.001), parental myopia (P=0.028), and less time spent outdoors (P=0.009). There was a significantly greater increase in SER during months with the least daylight hours (P<0.001).

Conclusion

Outdoor activities and daylight have a protective effect against increased AL and progression of myopia. Younger children with significant myopia should be monitored closely, especially those around 6 years old with myopic parents.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

Rechercher les possibles facteurs de risque dans la progression de la myopie.

Méthodes

Étude prospective. La progression de la myopie a été évaluée avec l’autoréfraction cycloplégique et la longueur axiale (LA) chaque 6 mois parmi les enfants de 6 à 15 ans. Un analyse univarié et une régression logistique multiple a été réalisé.

Résultats

Environ 82 enfants avec un âge moyen de 10,3±2,3 ans. La myopie progresse de −0,816±0,6 D en 18 mois. L’augmentation de l’équivalent sphérique de réfraction myopique (ESR) est liée à l‘augmentation de la LA (p<0,001). L’analyse univariée trouve que l’ ESR est significativement associé avec l’âge, notamment de 6 à 9,4 ans (p=0,001), la myopie dans les parents (p=0,028) et moins d’heures passées à l’extérieur (p=0,009). L’augmentation de l’ESR est plus importante pendant les mois avec moins d’heures de lumière. (p<0,001).

Conclusions

Les activités à l’extérieur et la lumière du jour ont un effet protecteur sur l‘accroissement de la LA et la progression de la myopie. Les enfants plus petits avec une importante myopie doivent être suivis de près, spécialement ceux qui ont environ 6 ans et des parents myopes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Children, Myopia, Progression, Risk factors, Outdoor activities

Mots clés : Enfants, Myopie, Progression, Facteurs de risque, Activités à l’extérieur


Plan


© 2018  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 42 - N° 1

P. 2-10 - janvier 2019 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Editorial board
| Article suivant Article suivant
  • Haab striae: Optical coherence tomographic analysis
  • B. Benito-Pascual, J. Pascual-Prieto, J.M. Martínez-de-la-Casa, F. Sáenz-Francés, E. Santos-Bueso

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.