Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étude clinique, histologique et moléculaire des lymphomes/leucémies lymphoblastiques de localisation cutanéomuqueuse : cohorte multicentrique de 24 cas - 15/01/19

Doi : 10.1016/j.annder.2018.09.035 
C. Bontoux 1, , A. De Masson 1, O. Boccara 2, S. Fraitag 2, C. Bodemer 2, O. Dereure 3, V. Szablewski 3, C. Thevenin 3, S. Boulinguez 4, L. Lamant 4, R. Viraben 4, N. Ortonne 5, S. Oro 5, F. Beckerich 5, F. Grange 6, A. Durlach 6, F. Amatore 7, N. Boissel 1, H. Dombret 1, M. Bagot 1, M. Battistella 1

GFELC

1 Hôpital Saint-Louis 
2 Hôpital Necker–Enfants-Malades, Paris 
3 CHU Montpellier 
4 CHU Toulouse 
5 Hôpital Henri-Mondor, Créteil 
6 CHU Reims 
7 CHU La Timone, Marseille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les lymphomes/Leucémies lymphoblastiques (LLB) sont des hémopathies malignes rares, dérivées de précurseurs lymphoïdes B ou T, avec une présentation souvent leucémique et affectant pour la moitié des cas les enfants/adolescents.

L’atteinte cutanée des LLB est rare (1 à 5 % des cas) avec une prédominance inconstante du phénotype B par rapport au T dans la littérature. Il semble que les LLB-T aient une atteinte cutanée plus diffuse et un pronostic plus péjoratif que les LLB-B. Aucune analyse des profils moléculaires des LLB avec atteinte cutanée n’a été réalisée.

L’objectif de cette étude est d’étudier les caractéristiques cliniques, histologiques et moléculaires d’une cohorte multicentrique de LLB avec localisation cutanée.

Patients et méthodes

Nous avons recueilli dans le cadre du réseau GFELC les données cliniques, histologiques et moléculaires des LLB de localisation cutanéomuqueuse (diagnostic entre 1998 et 2018).

Observations

Vingt-quatre patients de 7 centres ont été inclus, de phénotype B dans 11 cas, T dans 12 cas et indéterminé dans 1 cas. La durée médiane de suivi après diagnostic était de 39 mois (5–123 mois) et l’âge médian de 26 ans (0–94 ans). L’âge médian des LLB-B était de 51 ans, avec 5/11 patients (45 %) de moins de 18 ans et l’âge médian des LLB-T de 26 ans, avec 4/12 patients (33 %) de moins de 18 ans (p=0,68). Sept sur 15 patients étaient décédés (6/8 adultes vs 1/7<18 ans, p=0,04 ; 3/7 LLB-B vs 4/7 LLB-T, p=1).

L’atteinte cutanée des LLB concernait le cuir chevelu/visage dans 14 cas/22. L’atteinte cutanée précédait les manifestations hématologiques dans 6 cas/18, était concomitante dans 4 cas/18 et au cours du suivi dans 8 cas/18.

L’atteinte cutanée de LLB-B était dans 6/11 cas un nodule cutané/sous-cutané unique, celle des LLB-T était dans 9/12 cas des nodules multiples diffus (Image) (ulcération chez 1 patient).

Dans les LLB-B, 2/4 avaient une t(9 ;22)(BCR-ABL1) et 1/4 une t(9 ;11). Dans les LLB-T, 1/2 avait un caryotype complexe et 1/2 une t(1 ;2).

Discussion

Dans notre cohorte d’atteinte cutanée de LLB, les phénotypes B et T sont représentés de manière égale et touchent autant l’adulte que l’enfant. Les LLB-B ont des lésions cutanées souvent uniques alors que les LLB-T ont une présentation clinique plus diffuse. Le diagnostic cutané précède l’atteinte hématologique dans 33 % des cas.

La complétion des données et le recrutement des cas des autres centres du réseau est en cours. Elle permettra d’analyser l’éventuelle prédominance d’anomalies moléculaires dans les LLB avec atteinte cutanée.

Conclusion

Les localisations cutanées des LLB touchent autant l’adulte que l’enfant/adolescent. Le diagnostic peut être évoqué devant un tableau clinique de nodule(s) unique ou multiples, notamment de topographie céphalique. Le pronostic des atteintes cutanées de LLB semble être plus sombre chez les adultes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Biologie moléculaire, Corrélation anatomoclinique, Génétique, Lymphome/leucémie lymphoblastique, Lymphomes cutanés


Plan


 Les illustrations et tableaux liés aux abstracts sont disponibles à l’adresse suivante : https://doi.org/10.1016/j.annder.2018.09.035.


© 2018  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 145 - N° 12S

P. S64-S65 - décembre 2018 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Xanthogranulome de l’adulte : une étude anatomoclinique rétrospective de 127 cas en comparaison à 146 cas pédiatriques
  • E. Birckel, B. Cribier
| Article suivant Article suivant
  • Impact des profils « double-hit » et « double expression » de BCL2 et MYC dans les lymphomes B à grandes cellules primitifs cutanés
  • S. Menguy, E. Frison, M. Prochazkova-Carlotti, S. Dalle, O. Dereure, S. Boulinguez, S. Dalac, L. Machet, C. Ram-Wolff, L. Verneuil, A. Gros, B. Vergier, M. Beylot-Barry, J.-P. Merlio, A. Pham-Ledard, Groupe français d’étude des lymphomes cutanés (GFELC)

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.